“C’était très dur…” : Sandrine Kiberlain revient sur son divorce douloureux avec Vincent Lindon

0
68

Son premier film, en tant que réalisatrice, sort le 26 janvier 2022 au cinéma. Dans Une jeune fille qui va bien, qu’elle a vécue avec Vincent Lindon (ils s’étaient mariés en 1998), sans toutefois trop s’éloigner de lui.

On a réussi ce truc-là. Pas sans mal, mais on l’a fait

Parents d’une fille baptisée Suzanne (21 ans), elle aussi comédienne, Sandrine Kiberlain et Vincent Lindon ont effectivement su conserver de jolis liens. Mais la rupture fut, pour chacun, une bien rude épreuve. “Vincent, c’est la famille. Quand on s’est quittés, je savais qu’on ne se perdrait pas. Mais je ne savais pas comment faire, se souvient-elle. On venait de passer dix ans ensemble, on avait une petite fille, j’avais la trentaine à peine, je n’en étais pas à ma dixième séparation, alors le chagrin… C’était très dur. J’ai mis du temps à accepter l’idée que ma fille vive avec des parents divorcés, moi qui n’avais pas connu ça. Mais on invente, et on construit. Aujourd’hui, on se soutient à distance, et on est suffisamment complices dans la vie pour être partenaires à l’écran. C’est très, très bizarre, mais on arrive à le jouer. Finalement, je ne suis pas si loin du modèle familial : on s’aime pour la vie, même si on s’aime autrement. On a réussi ce truc-là. Pas sans mal, mais on l’a fait. C’est précieux, on le sait. Alors on ne salit pas…

Retrouvez l’interview intégrale de Sandrine Kiberlain dans le magazine Psychologies, n° 430 du 19 janvier 2022.