Connectex avec nous

Cette mamie berlinoise chasse les graffitis racistes depuis 30 ans

Pure TOP

Cette mamie berlinoise chasse les graffitis racistes depuis 30 ans

Munie de produits nettoyants et d’une détermination remarquable, une mamie berlinoise a décidé de se battre contre un fléau qui sévit dans les rues de Berlin : les graffitis et autocollants néo-nazis…

Irmela Mensah-Shramm est une dame admirable. Avec peu de choses, elle arrive à rendre le paysage urbain de sa ville plus tolérant, moins dangereux . Cette septuagénaire a trouvé son combat , et ce , depuis 30 ans : effacer ou recouvrir les messages néo-nazis et racistes qui envahissent plusieurs murs berlinois.

Photo AFP

Et il faut une bonne dose de motivation pour accomplir ce qu’elle fait. Les autocollants et les graffitis néo-nazis sont nombreux et il faut bien arpenter les rues de la ville pour les combattre. Avec une bombe de peinture, un dissolvant et un grattoir, la mamie suscite l’admiration des gens que ces messages dégoûtent.

A chaque “oeuvre” accomplie, la mamie ressent un sentiment de fierté et de devoir accompli. Dans une interview accordée en décembre dernier à la chaîne CNN, elle confiait sa satisfaction d’effacer “la haine”. Elle éprouve un “sentiment fantastique” de lutter contre “cette pollution mentale”.

Il y a 30 ans, rapporte RT, Irmela fut épouvantée de découvrir un autocollant en soutien au criminel de guerre nazi Rudolf Hess dans un arrêt de bus. Sa réaction ? Enlever l’odieux sticker avec sa clé et s’indigner que personne n’ait pris la peine de le faire avant elle. Et son combat commença.

Selon ses propos, son action a permis d’effacer, arracher ou recouvrir près de 65 000 autocollants et 130 000 tags en 30 ans!

L’oeuvre de sa vie est consignée dans une collection impressionnante. La mamie conserve, en effet, des clichés de la propagande d’extrême droite qu’elle a détruite au fil de toutes ces années. Ses “archives” sont parfois utilisées à des fins pédagogiques, notamment par le Musée historique allemand.

Photo AFP

La dame qui se définit comme une “nettoyeuse politique” (Polit-Putze en allemand) a été plusieurs fois confrontée aux forces de l’ordre, mais n’a jamais été poursuivie en justice.

L’activiste est souvent menacée, dérangée mais cela ne risque pas de la dissuader. On ne peut que s’incliner face au courage de cette femme qui chasse la médiocrité.

Cliquer pour réagir

Liasser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plus dans Pure TOP

Haut