Charlene et Albert de Monaco, 10 ans de mariage : une robe de mariée d’exception, aux 40 000 cristaux

0
18

Laissant derrière elle les terribles rumeurs affirmant qu’elle a tenté de s’enfuir avant don mariage, Charlene Wittstock a enfilé sa robe de mariée et retrouvé son prince dans la cour d’honneur du palais princier de Monaco. Le 2 juillet 2011, après une première cérémonie civile plus intime, pour laquelle elle a elle-même dessiné sa tenue bleu turquoise, la nageuse sud-africaine est officiellement devenue princesse en épousant Albert de Monaco. Un mariage grandiose pour lequel elle a choisi de porter une élégance robe signée Giorgio Armani, un ami proche.

Comme l’avait détaillé le palais le jour des noces, la robe de mariée était en soie duchesse blanc-cassé. Cette création sur-mesure à la coupe droite et près du corps, soulignant les épaules de la jolie blonde, était égayée de 30 000 pierres, de 40 000 cristaux Swarovski et de 20 000 larmes de nacre (voir diaporama). Une robe d’exception qui a nécessité 2500 heures de travail tout en minutie. Charlene Wittstock a complété sa tenue d’une voile en tulle de soie long de 20 mètres.

Côté coiffure, pas de tiare pour la nouvelle princesse du Rocher, qui a préféré un éclatant bijou de tête à motif fleuri pour habiller son chignon. Après avoir fait une arrivée remarquée au bras de son père Michael Wittstock, la jolie blonde s’est unie à son prince, quant à lui vêtu d’un uniforme de carabinier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.