Charles Aznavour : Son fils Nicolas soutenu par Grand Corps Malade et Anne Hidalgo pour un bel hommage

0
148

Un hommage symbolique mais durable. La maire de Paris Anne Hidalgo (PS) a inauguré un buste du chanteur Charles Aznavour, le samedi 22 mai 2021. Ce buste en bronze a été installé à Saint-Germain-des-Près, dans le 6e arrondissement parisien. Réalisé en 1964 par la sculptrice Alice Mélikian à l’occasion de la première visite de l’artiste en Arménie, il avait été offert par la Fondation Aznavour à la ville de Paris en octobre 2019, un an après sa mort.

La date de samedi n’avait rien d’aléatoire : le buste a été inauguré pour l’anniversaire du regretté chanteur, né le 22 mai 1924. Pour l’occasion, les membres de sa famille étaient présents, notamment son fils Nicolas Aznavour – co-fondateur de la Fondation Aznavour et président du conseil d’administration – et son épouse Kristina. Aïda Aznavour, la soeur du chanteur, avait également fait le déplacement. Un beau retour sur les traces de Charles Aznavour, qui a passé son enfance sur le carrefour de l’Odéon.

Le populaire slameur Grand Corps Malade et l’ambassadrice d’Arménie Hasmik Tolmajian étaient au côté d’Anne Hidalgo lorsqu’elle a souligné la “longévité exceptionnelle de la carrière” de l’artiste et son “amour de la capitale”, tout en réaffirmant son soutien au peuple arménien dans le conflit du Haut-Karabakh avec l’Azerbaïdjan.

Samedi, un autre buste de Charles Aznavour a été inauguré dans le Haut-Karabagh, au sein de sa capitale Stepanakert, comme l’a mentionné le fils du chanteur Nicolas dans son discours. Tout un symbole pour Charles Aznavour, dont les parents avaient fui le génocide arménien en 1917. L’élue socialiste a dénoncé “le négationnisme, cette propagande qui réapparaît, ici et là, y compris sur notre territoire“.