Charles (Les Ch’tis) menace de mort son ex avec une arme : le candidat jugé, de la prison avec sursis requise

0
12

Les relations entre Charles Vassal et son ex Sarah ne risquent pas de s’arranger. En début de semaine, lundi 15 novembre, l’ancienne star des Ch’tis qui est au casting de la nouvelle saison des Princes et des Princesses de l’amour avait rendez-vous avec la justice de La Rochelle pour mettre au clair une sombre histoire.

En effet, ce jour-là, il a été jugé pour menaces de mort avec une arme à l’encontre de Sarah. D’après les informations de Sud Ouest, Charles devait s’expliquer sur des événements qui ont eu lieu en novembre 2020. A l’époque, il a débarqué chez la mère du bébé dont il a eu la garde muni d’un pistolet factice “complètement défoncé” et prêt à la “tuer” d’après les dires de la plaignante. “J’étais en soirée chez moi, on s’est disputé par messages au sujet de notre fille, de ses addictions. Je suis allé chez elle pour discuter. C’est monté dans les tours. J’ai pris une arme pour me protéger parce qu’elle a des dettes de stup, je ne savais pas sur qui j’allais tomber. Je ne suis pas quelqu’un de méchant“, s’est-il défendu.

Sarah avait finalement retiré sa plainte quelques mois après les faits mais l’audience a tout de même été maintenue sans qu’elle n’y assiste. Charles Vassal risque désormais une condamnation de six mois de prison avec sursis.Le dossier est pauvre. Il n’y a aucun élément matériel ni intentionnel“, a indiqué la procureure. Le verdict sera rendu le 8 décembre prochain.

En attendant, le DJ règle ses comptes lui-même avec son ex sur les réseaux sociaux. En effet, trois jours après son procès, Charles Vassal s’est emparé de son compte Instagram pour se venger de Sarah. Il a ainsi partagé son profil d’escort en story à travers lequel on apprend qu’elle se fait appeler Léa. “Je suis féline, coquine, avec des courbes sensuelles. (…) Je me ferai un plaisir de vous ouvrir la porte de mes délices“, peut-on lire sur son annonce. “Voici le retour de mon ex sur des réseaux de prostitution“, commente Charles. Et d’ajouter : “Je tenais à mettre les choses au clair sur la personne qu’est mon ex. (…) J’ai vécu mensonge, tromperie pendant plus de 5 ans. Aujourd’hui, la page est tournée.”