Charlotte Casiraghi passionnée : Dimitri Rassam fier de sa “boss lady”

0
4

Charlotte Casiraghi n’est pas celle qu’on croit. L’égérie est aussi dotée d’une belle réflexion et d’une passion féroce pour la littérature et la philosophie. Consciente d’être “née en Chanel” avec l’opportunité de développer sa culture philosophique, la jeune femme tient désormais à partager son appétit pour la réflexion. Avec ses Rencontres philosophiques à Monaco ou ses rendez-vous littéraires rue Cambon, son mari Dimitri Rassam a de quoi être fier.

À lire aussi

Le producteur de cinéma a publié une photo du portrait que Charlotte Casiraghi a accordé à Libération le lundi 5 avril 2021 sur Instagram. Il y ajoute le commentaire “Boss Lady“, témoignant ainsi de sa fierté. En effet, nombreuses sont les personnes qui étaient loin de soupçonner une telle passion. L’égérie s’agace à devoir même rappeler ses aptitudes à ses amis.

Les gens aiment bien les cases. Mais j’ai l’habitude, il faut sans cesse que je réexplique, y compris à des connaissances qui vont dire : ‘Ah ! mais on ne savait pas que tu t’intéressais à tout ça !’ alors qu’elles vont m’écrire quand un truc sort dans la presse sur ma vie personnelle… tout ça, la littérature, la philo, la poésie est présent dans ma vie depuis très longtemps. Mais ça n’intéresse pas vraiment… Du coup, certains pensent que ces projets sont venus comme une coquetterie”, déplore Charlotte Casiraghi auprès de Libération.

Charlotte Casiraghi anime pourtant les Rencontres philosophiques de Monaco, qu’elle préside et a fondées depuis plus de cinq ans avec les philosophes Robert Maggiori, Joseph Cohen et Raphaël Zagury-Orly.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.