Charlotte (Koh-Lanta) éliminée : “Teheiura a été trahi par Moussa” (EXCLU)

0
463

Quelle erreur… Mais quelle erreur ! Charlotte n’a pas sorti son collier d’immunité lors du Conseil de l’épisode du 1er mai de Koh-Lanta 2020. Une erreur fatale qui lui a valu son élimination ainsi que celle de Teheiura. Trahie par ceux qui disaient être ses alliés, la jeune femme a dit au Conseil n’en vouloir à personne. Est-ce toujours le cas avec le recul ? Interview.

À lire aussi

Votre sortie paraît impensable vu que vous aviez un collier d’immunité. Avec le recul, l’auriez-vous sorti ?

Une fois sortie, c’est facile de se dire que j’aurais dû l’utiliser. Sauf que j’avais fait tous les calculs possibles et imaginables, et même en me disant ‘untel va peut-être me trahir’, jamais je n’aurais pris en considération que Moussa aurait trahi Teheiura. C’est ça qui a fait pencher la balance. Du coup, on a une égalité et à une voix près, on passait.

Qui, selon vous, vous a trahie ?

Moussa a trahi Teheiura. Et moi, j’ai été trahie par l’ex-équipe des Jaunes, donc Naoil, Inès, Alexandra… Et donc, pour se sauver, Éric a également voté contre moi. Dès que je vois, un, deux, trois votes avec mon nom, je comprends que je suis trahie par l’alliance mise en place après la Réunification.

Pourquoi vous a-t-on trahie ?

C’est tout à fait clair, c’est exactement la peur que j’avais. C’est parce que Teheiura est quelqu’un de fort. D’ailleurs, on me voit en parler avec Inès, qui me dit : “Ne t’inquiète pas, Teheiura on le fera partir après. T’es avec lui, donc on te sauve.

Comprenez-vous la stratégie qui est d’éliminer les plus forts comme Sam et Teheiura ?

Oui, je la comprends, je l’ai fait au troisième épisode (rires). C’est le jeu. On n’a pas fait trois mois de casting pour faire gagner d’autres gens. Moi, je veux gagner !

Pourquoi ne pas avoir écouté Teheiura lorsqu’il vous a mise en garde ?

J’hésite toute la journée à sortir le collier d’immunité. Même encore au Conseil. Mais, en refaisant encore les calculs, pour moi on passait de justesse. Je savais qu’il y aurait des votes contre moi parce qu’Alexandra me l’avoue quelques heures avant le Conseil, mais, encore une fois, c’était impensable que Moussa fasse sortir Teheiura. J’aurais pu parier 200 000 euros !

Claude aussi vous avait prévenue. Pourquoi êtes-vous si méfiante envers lui ?

Dès les premiers jours où il est arrivé chez les Rouges, au lieu d’essayer de s’intégrer, il est allé voir Ahmad pour parler de stratégie. Et le premier nom qui sort, c’est Charlotte. Donc à partir de ce moment-là, je lui ai dit : “Toi et moi, c’est oeil pour oeil, dent pour dent.” Et ça a été comme ça tout au long de l’aventure. Et puis j’ai toujours vu très clair dans son jeu et c’est quelque chose qu’il n’aime pas. Il y avait donc une petite guéguerre entre nous.

Au Conseil, vous avez découvert que Teheiura avait aussi un collier d’immunité. Lui en voulez-vous d’avoir oublié de le sortir ?

Bien sûr. Ça aurait changé beaucoup de choses. Le collier que j’avais trouvé, je lui ai dit à plusieurs reprises que je comptais le garder pour nous sauver au prochain Conseil parce que je savais qu’il était en danger, que les ex-Jaunes voulaient le faire partir parce qu’il est fort. C’était une façon pour moi de lui demander pardon pour avoir voté contre lui quelques semaines auparavant, ce qui lui a valu d’être éliminé. Et le fait d’être en binôme, de partager 24h de confort, ça m’a rapproché de lui et j’avais confiance en lui. Peut-être que je marche trop avec l’affinité et le coeur, mais je suis comme ça. La première à qui j’en veux, c’est moi, ensuite aux personnes qui ont choisi de me trahir et ensuite à Teheiura de ne pas m’avoir fait assez confiance pour me parler de son collier.

Pensez-vous d’ailleurs que c’était juste un oubli ou une stratégie ?

Je pense qu’il y a un peu des deux. En fait, à force de ne parler que de mon collier pendant deux jours, je pense qu’il a fini par oublier qu’il en avait un. Et puis, Denis Brogniart ne nous laisse pas non plus dix minutes pour réfléchir donc ça va assez vite. Peut-être qu’il s’est dit qu’il allait prendre le risque et que c’était tant mieux si ça passait parce qu’après on avance avec deux colliers. Je ne sais pas, c’est peut-être un peu de tout.

On a vu que de nombreux téléspectateurs osent des messages menaçants et violents. En avez-vous été la victime ? Avez-vous peur que cet épisode entraîne une vague de colère contre vous ?

Oui, complètement. Ça a été très dur le jour même et le lendemain de l’élimination de Sam parce que forcément, on ne s’y attendait pas. Autant, quand Teheiura a été éliminé la première fois on était prêts et armés parce qu’on connaissait sa cote de popularité, mais pour Sam pas du tout. Alors oui, ça a été dur, une vraie claque. Ça a été très vite, ça a été très intense et très violent. Je ne sais pas si n’on est jamais réellement prêt à se faire insulter et menacer.

Qu’est-ce qui a été le plus dur dans l’aventure ?

Pour moi, ça a été les nuits. Déjà, elles sont très longues et en plus de ça on ne dort pas, ou très peu. Et surtout, on est mouillé parce qu’il pleut tout le temps. On a rarement passé une nuit au sec, on a très froid, on tremble, c’est pas évident.

Combien de kilos avez-vous perdus ?

J’ai perdu 7 kilos. Je crois que les garçons perdent beaucoup plus que nous les filles.

Il y a quelques semaines, vous avez fait une publication sur Instagram sur l’acceptation de soi, pourquoi ?

On voit trop sur les réseaux sociaux des filles sous leur meilleur jour, avec souvent des photos retouchées ou des filtres qui déforment totalement le visage etc. À un certain moment de la vie, on ne se sent pas très bien dans son corps et ça ne nous aide pas. J’essaye de faire passer au maximum ce message qu’on est toutes pareilles et qu’il faut s’accepter, que ça peut prendre du temps mais qu’on évolue.

Vous dites dans ce post que Koh-Lanta laisse des traces… Expliquez-nous.

Ça a forcément laissé des traces sur mon corps. Pendant 24 jours manger très très peu et sortir et avoir accès à toute la nourriture qu’on veut… En 3-4 jours, j’ai repris 10 kilos. Déjà, c’est plus que ce que j’avais perdu et en plus, quand on reprend aussi vite, ça donne un corps tout flasque. Je ne me reconnaissais plus du tout. Ce n’était plus moi et ça a été dur. Aujourd’hui, j’ai retrouvé mon poids d’avant de partir.

Contenu exclusif ne pouvait être repris sans la mention de Purepeople.com.