Charly dévoile des anecdotes croustillantes sur deux stars ingérables dans le Hit Machine

0
10

On le connaît tous au sein du duo d’animateurs Charly et Lulu, qui a fait les belles heures de M6 le samedi matin entre 1994 et 2009 en recevant pendant une heure les plus grandes stars de la chanson. Dans une ambiance survoltée, les deux comparses n’hésitaient pas à donner de leur personne et terminaient généralement l’émission avec leur fameuse chanson de fin.

Une époque révolue pour celui qui s’appelle Charly Nestor à la ville. L’animateur qui a notamment sorti le tube Le feu ça brûle, parodiant les boys band des années 90 a bien voulu revenir sur cette période faste de sa vie. Revenu sur nos écrans en 2018 avec un programme pour enfants, Charly était l’invité du 10 heures-midi de Sud Radio jeudi 22 avril. Il en a profité pour faire quelques révélations assez inattendues sur les coulisses du Hit Machine.

Amené à répondre aux questions de l’animatrice Valérie Expert, l’animateur de 57 ans, parti pendant plus de seize ans vivre aux États-Unis, s’est laissé aller à des anecdotes très marrantes sur deux stars américaines venues participer à l’émission. “La première c’est un chanteur qui s’appelle Afroman, qui chantait Because I Got High, un tube. Et ce garçon est arrivé un tout petit peu allumé. À mon avis il avait effectivement un peu abusé”, se souvient-il.

Mais l’anecdote ne s’arrête pas là, puisque le rappeur va continuer à agir très bizarrement. “Il commence à chanter sa chanson, mais il la chante pas vraiment puis il joue avec le public, etc. Et on devait lui remettre un disque d’or. À la fin, il est très content, tout ça, et il s’en va sans son disque d’or. Il était un peu perché !”, s’amuse Charly Nestor.

Un rappeur très célèbre s’enferme dans sa loge

La deuxième histoire concerne un rappeur qui a souvent défrayé la chronique. “C’est Coolio, rappeur notoire, qui arrive au studio, il s’enferme dans sa loge et ne veut pas sortir”, se remémore l’animateur. Après plusieurs minutes de négociation, la production comprend que le seul moyen de faire sortir l’auteur de Gangsta’s Paradise est de lui “trouver quelque chose à fumer”.

Deux histoires rocambolesques qui font sourire Charly Nestor avec le recul. L’animateur, marié et père de deux enfants, a également profité de sa présence dans les médias pour annoncer qu’un projet de retour du Hit Machine n’était malheureusement pas à l’ordre du jour pour le moment.