Chimène Badi : Rares confidences sur son fiancé Julien et leur couple à distance

0
168

Déconfinée, Chimène Badi peut reprendre la promotion de son dernier disque éponyme porté par le single Là-haut avant le retour sur scène tant attendu. Invitée de l’émission Je t’aime etc (France 2), le 25 juin 2020, la sympathique chanteuse a parlé… d’amour.

À lire aussi

Interrogée par l’animatrice Daphné Bürki sur la réaction de son amoureux Julien par rapport à un de ses titres évoquant l’usure du couple avec les années qui passent, Chimène Badi a fait quelques confessions. “Je crois que mon amoureux préfère plutôt Je pars. C’est une chanson écrite et pensée un peu plus pour les couples qui partent et qui reviennent, qui n’ont pas toujours le temps de passer beaucoup de temps ensemble. Moi, par rapport à mon métier, je ne suis pas souvent à la maison. Mais il n’empêche que je pense beaucoup à mon fiancé“, a ainsi raconté l’ancienne candidate de Popstars. Il faut dire que la chanteuse partage son temps entre le Sud de la France et Paris pour sa carrière.

Amoureuse et bien dans sa vie, Chimène Badi a ajouté avoir une belle complicité avec son chéri, professeur dans un institut privé. Ainsi, elle lui dit “tout” et lui parle de ses complexes “sans aucun problème“. Après six années de relation amoureuse, les tourtereaux pourraient vouloir aller plus loin en se mariant, par exemple. Mais la star a toujours dit que cela ne le faisait pas rêver et qu’elle n’en ressentait pas le besoin. Sur le plateau, alors que le côté solennel entourant le rituel du passage était mis en avant, elle a confirmé que ce n’était pas pour elle. “C’est plus ça, oui…“, a-t-elle convenu. Quant à un bébé, même topo, ni elle ni son chéri n’en ont envie.

L’an dernier, interrogée par le magazine Nous deux, elle faisait déjà quelques confidences sur son idylle. “Nous nous sommes trouvés… Nous sommes tous les deux indépendants, ni l’un ni l’autre ne supporte d’être étouffé dans une relation. (…) Je suis assez meneuse, je dirige pas mal de choses à la maison, mais je sais que je peux aussi compter sur lui. Je remonte souvent à Paris pour le travail. Du coup, on ne se lasse jamais l’un de l’autre et on a plaisir à se retrouver“, disait-elle alors.