Chimène Badi séparée de Vincent, un ancien chauffeur : “Je me sens enfin vraiment bien”

0
79

L’émission La Boite à secrets, animée par Faustine Bollaert, revient ce vendredi 28 janvier dès 21H10. On y retrouve notamment la chanteuse amincie, remise sur les rails de la musique (son dernier disque studio est sorti en 2019) et amoureuse. En effet, elle vit une belle histoire de coeur avec Julien après avoir rompu avec Vincent, un ex-chauffeur devenu son manager.

Interrogée par le magazine Télé Star en 2011, Chimène Badi se confiait sur sa séparation qui semblait assez mal vécue malgré des répercussions finalement positives par la suite… “Je suis séparée. Je ne veux pas en parler. Mais je me sens enfin vraiment bien. Il était temps. Il m’est arrivé plein de belles choses dans ma vie depuis le début de ma carrière, mais je ne savais pas en profiter“, déclarait l’interprète des tubes Entre nous, Le jour d’après ou encore Je viens du Sud.

Précédemment, l’ancienne candidate de Popstars s’était ouverte plus longuement sur l’histoire qu’elle vivait alors avec Vincent del Campo, dans les pages de Gala : “Je vis une histoire fabuleuse (…) je suis heureuse, c’est quelqu’un qui me fait du bien… on partage tout. Au fil du temps, il s’est installé une confiance et une vraie compréhension entre nous. L’amour ce n’est pas que le coeur qui palpite, c’est aussi de s’épauler, d’être honnête, d’accepter les défauts de l’autre.” Malheureusement, la romance n’aura pas tenue dans le temps.

Qu’à cela ne tienne, Chimène Badi a retrouvé l’amour ! En effet, la chanteuse roucoule désormais dans les bras de Julien, un éducateur sportif avec lequel elle mène une vie à deux dans le Sud de la France, la star n’ayant pas de désir d’enfant. “Il y a des tas de raisons : le monde d’aujourd’hui, la société d’aujourd’hui qui me fait flipper, et je me dis que mettre un enfant au monde dans ce monde-là, je ne sais pas si j’en serais capable. Ça me fait peur. Et puis je n’ai pas cette maternité qui m’appelle“, disait-elle avec franchise au micro de Purepeople en 2019.