Christian Quesada (12 coups de midi) repéré “près d’une école” et “fauché”, nouvelles révélations

0
16

Mercredi 5 janvier 2022, W9 a diffusé un documentaire consacré au parcours de Christian Quesada, “des studios télé à la prison“. Le film rappelle que l’ancien champion des 12 coups de midi a été condamné pour “corruption de mineurs” et “détention et diffusion d’images pédopornograhiques”. Il avait alors écopé de trois ans de prison ferme mais n’en avait finalement passé que deux derrière les barreaux. C’est en mars 2021 qu’il a été libéré. Christian Quesada reste sous surveillance et doit toujours répondre présent aux rendez-vous socio-judiciaire qui lui ont été imposés pour une durée de cinq ans. Seulement voilà, quelques semaines après sa sortie de prison, personne ne semblait avoir de nouvelles de Christian Quesada, qui se serait métamorphosé physiquement. Jusqu’à ce jeudi 6 janvier 2022.

Guillaume Genton a fait des révélations sur l’endroit exact où se trouverait Christian Quesada selon ses informations exclusives dans Touche pas à mon poste.Il a été aperçu il y a quelques semaines à Villefranche-sur-mer dans le sud de la France. Il était seul dans une petite rue étroite, pas loin d’une école“, a-t-il avancé. On savait déjà que lex-protégé de Jean-Luc Reichmann s’était réfugié dans le Sud. “Il s’y trouvait déjà le 27 février 2019, lorsque la police avait tenté de l’interpeller une première fois. Il n’était pas chez lui, il avait alors été localisé sur la Croisette, à Cannes.”

Christian Quesada fauché et domicilié près de Perpignan

Guillaume Genton aurait également mis la main sur son procès-verbal, lequel révèle qu’il a dilapidé tout l’argent qu’il a gagné dans Les 12 coups de midi. Christian Quesada était quand même reparti avec la somme colossale de 600 000 euros, mais auprès des enquêteurs, il avait confié qu’il ne lui restait que 70 000 euros sur son compte. “J’ai offert 300 000 euros à mes enfants, acheté un studio à 30 000 euros à Béziers, prêté 80 000 euros à mon frère, le reste je l’ai dépensé en voyages“, a cité Guillaume Genton.

Enfin, d‘après Gilles Verdez, Christian Quesada ne serait finalement pas en cavale puisqu’il honorerait bien ses rendez-vous obligatoires avec la justice. Les enquêteurs sauraient même très précisément où il s’est installé. Il aurait donné un domicile autour de Perpignan. Il est obligé de donner une adresse et surtout il a une obligation de cinq ans de soins, c’est très important. A chaque fois qu’il a été condamné, il ne les a pas suivis mais là, selon nos informations, il les suit. Le moindre manquement et il retourne directement en prison“, a rappelé le chroniqueur.