Christina Aguilera a détesté être “super maigre” au début de sa carrière

0
9

La chanteuse américaine est, comme tout le monde, bourrée de complexes sur son physique. Malgré sa plastique avantageuse, sa popularité et ses millions d’albums vendus, Christina Aguilera, qui n’hésite pas à se montrer à son avantage sur Instagram, n’arrivait pas à s’accepter au début de sa carrière.

Comme elle le révèle dans une interview donnée au magazine Health, la mère de Max (13 ans) et Summer (6 ans), a ressenti la pression de devoir ressembler à la parfaite pop-star des années 90 à ses débuts. “On a tous des jours où on se trouve mieux que d’autres. Quand je suis arrivée dans l’industrie musicale, je détestais le fait d’être super maigre”, explique-t-elle aujourd’hui.

C’est en 2002 que le déclic va se produire pour Christina Aguilera. Alors qu’elle tourne le vidéoclip de Stripped, elle décide d’adopter une image plus adulte et de s’accepter comme elle est. “Une fois que j’ai eu 21 ans, j’ai commencé à prendre un peu de poids et j’adorais mes nouvelles formes. J’appréciais le fait d’avoir des fesses”, se rappelle-t-elle avec humour.

Elle ne regrette pas ses 20 ans

Une fois son nouveau physique assumé, l’interprète de Genie In a Bottle a eu du mal à accepter son ancienne vie. “J’ai beaucoup de mal à revoir des photos de moi à mes débuts parce que ça me rappelle à quel point je manquais de confiance en moi. Je ne voudrais jamais revivre mes 20 ans, tu es tellement livré à toi-même et en recherche constante d’assurance”, déclare-t-elle dans l’interview.

Avec l’âge et l’expérience, la chanteuse, qui a fait sensation à l’avant-première du film Mulan, a appris à s’accepter comme elle est. “En vieillissant, tu arrêtes de te comparer aux autres et tu commences à t’apprécier et à t’accepter”, assure-t-elle.