Christine Bravo et la chirurgie esthétique : elle a refusé une opération gratuite !

0
37

Elle n’a pas eu que l’amour en héritage. Christine Bravo a également récupéré, de son patrimoine génétique, le nez de son papa Antonio. Et c’est pourquoi elle a refusé la proposition d’un ancien patron… qui souhaitait lui offrir une retouche nasale à moindre coût. “À un moment, j’étais baby-sitter chez un chirurgien esthétique qui me dit :Allez viens ton nez, je te le refais gratos’, a-t-elle raconté le 11 juin 2021 sur la chaîne Téva dans l’émission Piquantes, présentée par Nicole Ferroni. Je voulais garder le nez de mon père, et je l’ai gardé. Il faut se méfier de ses complexes.”

Pour les invités présents autour de la table, cette vision de Christine Bravo, se faisant triturer les naseaux sur la table de la cuisine, avait certainement quelque chose de cocasse. Mais quand il s’agit de son père, l’animatrice aux cheveux rouges rigole un peu moins. Elle a récemment avoué, dans l’émission L’Instant de Luxe, sur Non stop people, qu’elle avait de grands projets pour lui. Ce papa, ce “héros” qui a quitté l’Espagne pour installer sa famille en France, avait demandé à ce que ses cendres soient répandues en Auvergne, dans la ferme où il avait vécu pendant la Résistance française, mais a été enterré dans un cimetière.

Je vais aller le mettre en Auvergne

Antonio Bravo est mort en 2010, à l’âge de 79, victime d’un cancer. Christine Bravo a toujours refusé de se rendre sur sa tombe, refusant sa disparition. Elle ferait une exception, cela dit, pour aller le déterrer illégalement et réaliser ses dernières volontés. “Je vais aller le déboulonner. Je vais le faire, a-t-elle assuré. Alors il paraît qu’il y a une plaque. Je m’en fous, je vais y aller, je vais aller le mettre en Auvergne. Il paraît qu’on n’a pas le droit.” Si elle va au bout de son projet, l’animatrice risque de se retrouver, hélas, nez à nez avec la justice…