Christine Kelly menacée de décapitation et sous protection : “J’ai deux baby-sitters en permanence”

0
3

Le semaine dernière, celle qui partageait l’antenne aux côtés d’Eric Zemmour.

“Mais plus le temps passait, plus j’épaississais ma carapace et trouvais cela injuste. Quand j’ai annoncé publiquement que je recevais des menaces, elles se sont arrêtées pendant presque 2 ans”. Ne se posant pas en victime, Christine Kelly a expliqué qu’elle recevait énormément de courriers élogieux mais qu’une personne mal intentionnée à également trouvé son numéro de téléphone et l’a appelé et envoyé des messages plusieurs fois. Craignant pour sa fille Léa, Christine Kelly a confié être sous protection.

“J’ai deux baby-sitters en permanence. Ce qui est anormal c’est qu’au nom de quoi, en tant que journaliste, on doit recevoir des menaces de mort ? Comme si le fait de ne pas prendre position sur les plateaux était une erreur”, a déclaré l’ex-membre du CSA, expliquant qu’elle a pensé à arrêter de présenter son émission, le jour où elle a reçu une menace de décapitation.

Christine Kelly a porté plainte pour “harcèlement téléphonique” et “menaces de mort” et s’est dite pour la liberté d’expression. De son côté, la chaîne d’informations a montré son soutien à la présentatrice via un communiqué de presse.