Accueil Pure Télé Christophe Dechavanne et Elena Foïs : rare apparition du couple à l’hommage...

Christophe Dechavanne et Elena Foïs : rare apparition du couple à l’hommage à Jean-Paul Belmondo

0
16

Les mondes de la politique, du sport, du cinéma et de la télévision se sont réunis ce jeudi 9 septembre aux Invalides, pour rendre un dernier hommage à Jean-Paul Belmondo. La légende du cinéma français s’est éteint lundi dernier à son domicile, à l’âge de 88 ans. Durant la cérémonie, on a pu apercevoir de nombreuses célébrités dont Jean Dujardin et sa femme Nathalie Péchalat, l’animatrice Karine Le Marchand, Patrick Bruel, Cyril Hanouna, l’écrivain Paul-Loup Sulitzer et sa compagne ou encore sa partenaire, Elena Foïs.Le présentateur télé, récemment touché par un drame personnel, était habillé de manière décontracté pour l’évènement : jean foncé, veste cintrée bleu marine et chemise blanche entr’ouverte. Sa compagne a suivi le même dress code, puisqu’elle portait une robe droite bleu marine, agrémentée d’une pochette et d’une petite paire de chaussures à talons.

Les fans de Jean-Paul Belmondo étaient également présents aux Invalides. Une foule s’est attroupée sur l’esplanade, devant l’Hôtel des Invalides et a pu suivre l’évènement en direct sur des écrans géants. Parmi elle, beaucoup de cinéphiles qui ont fait le déplacement pour Bebel. “Je suis arrivée à 07H00. C’est important pour moi d’être là, c’est comme dire au revoir à un vieux compagnon, quelqu’un qui était là dès mon adolescence”, raconte Brigitte Ratou, retraitée de 66 ans originaire du Mans, à l’AFP. Mille personnes pourront se recueillir devant le cercueil du défunt, à partir de 19h30, lors d’une cérémonie ouverte au public. Il suffira de présenter un pass sanitaire valide.

Avant le début de la cérémonie d’hommage, Victor Belmondo, petit-fils du défunt acteur et lui aussi comédien, a tenu à dire quelques mots : “Là où il est, je suis sûr et certain qu’il sourit, comme toujours, et qu’il est pleinement heureux de cet hommage. Heureux aussi de voir à quel point les Français lui témoignent de leur amour, lui qui les aimait tant. Tout au long de sa vie, il n’a cessé de chercher le bonheur mais surtout de le donner. Aussi bien à sa famille qu’à tous les autres.”