Cindy Poumeyrol enceinte de son 2e enfant : indices sur le prénom qui “plaira moins à tout le monde”

0
19

Après plusieurs semaines de secret, Cindy Poumeyrol a annoncé sa nouvelle grossesse au mois de juillet 2021. L’aventurière de au casting de l’édition All Stars, attend son deuxième enfant avec son mari Thomas Chenut deux ans après la naissance de leur fille Alba. Et c’est encore une petite fille qui s’apprête à agrandir leur famille, dont le prénom est apparemment déjà tout trouvé ! En revanche, pas question pour Cindy de le partager, elle qui a bien retenu la leçon avec son aînée.

Je pensais être très originale avec Alba et depuis, je vois que des Alba naître. Pour la deuxième, je n’ai même pas envie de dire le prénom parce que je n’ai pas envie qu’il soit repris“, a-t-elle expliqué lors d’une session de questions/réponses réalisée sur Instagram le 25 octobre 2021. La jolie blonde a toutefois laissé entendre que son prénom pourrait surprendre tant elle a des goûts peu communs. “C’est un prénom qui plaira moins à tout le monde, et du coup, j’espère qu’il ne sera pas repris. J’ai même pensé à appeler ma deuxième fille Claude“, a-t-elle révélé, en référence à son grand-père, avant de se raviser : “Mais non, Alba et Claude, c’est pas jojo !

Une chose est sûre, Cindy Poumeyrol a pris le temps de la réflexion pour trouver le prénom parfait pour son bébé. “Concernant le choix de prénom des enfants, à la base, je n’ai jamais craqué pour les prénoms super jolis à la mode parce que je préférais choisir un prénom peut-être moins classique, plus original, mais qui serait vraiment associé à mon enfant“, nous apprend-t-elle.

Une façon de faire qui s’appliquera également pour le jour où elle aura un petit garçon. Du moins, si elle arrive à convaincre son époux. “Thomas n’est pas chaud du tout pour un troisième… Le con me parle même de vasectomie“, a-t-elle déploré avec amusement. Un point de vue qu’elle ne partage pas du tout : “Je me dis que si la seconde est aussi merveilleuse et facile qu’Alba, perso je signe direct pour un troisième. Et j’ai déjà le prénom pour un garçon !