Claire Keim et Bixente Lizarazu : Leur fille Uhaina (12 ans) face à des dangers angoissants

0
12

Sur sa page Instagram, Claire Keim se définit comme “chantrice”, un mélange de chanteuse et d’actrice faut-il comprendre. C’est du deuxième rôle dont il s’agit aujourd’hui. L’artiste de 45 ans est de retour à la télévision avec un thriller baptisé Harcelés. Le téléfilm diffusé le 14 juin 2021 sur M6 se concentre sur une famille victime de cyberharcèlement. Claire Keim y joue la mère de famille, entourée de Bruno Salomone, qui incarne son mari, et Louka Minnela, leur fils fictif.

De son propre aveu, Claire Keim n’a jamais été harcelée, mais a malgré tout connu des expériences peu agréables sur les réseaux sociaux. En plus de devoir faire face à des haters, inévitables sur les réseaux sociaux, la comédienne a été victime d’une usurpation d’identité par le passé. “Et malheureusement, la police était impuissante“, confie-t-elle dans une interview accordée à Télé Star. “A part quelques ‘relous’ que je bloque sans arrêt mais qui finissent toujours par retrouver mon numéro de téléphone, j’ai été assez préservée. J’espère que ça va durer !”, ajoute l’héroïne d’Harcelés.

Une autre expérience l’a plus profondément marquée, bien qu’elle “n’ait pas laissé de traces“, comme Claire Keim l’explique dans une autre interview accordée à TV Grandes Chaînes. Un harcèlement qui n’est pas survenu en ligne mais au collège par une bande de filles. “L’une d’elles s’appelait Angélique, et pour moi, c’était le comble de l’horreur qu’une fille avec un tel prénom me terrorise“, se souvient-elle.

Elle est bien plus solide et structurée que je ne l’étais

Maman d’une adolescente de 12 ans, bientôt 13, fruit de son amour pour son compagnon Bixente Lizarazu, Claire Keim doit forcément faire face à ces problèmes d’actualité, tel que le cyberharcèlement, avec Uhaina (qui signifie vague en basque). “C’est difficile. Avant nos parents nous mettaient en garde contre des dangers qu’ils connaissaient. Aujourd’hui, je dois la mettre en garde contre des dangers que je ne connais pas et que je ne maîtrise pas, regrette Claire Keim auprès de TV Grandes Chaînes. Le plus angoissant, c’est de ne pas pouvoir lui expliquer d’où ils viendront.

Malgré cette inquiétude permanente et compréhensible, Claire Keim ne flique pas sa fille, elle lui fait confiance. “Je ne suis pas très sévère, certes, mais j’ai l’impression de pouvoir faire confiance à ma fille. En revanche, je pense qu’elle ne mesure pas tous les enjeux“, avoue l’ex-compagne de Frédéric Diefenthal à TV Grandes Chaînes. Mais du haut de ses presque 13 ans, Uhaina semble avoir déjà bien la tête sur les épaules. “Elle est très sage, que voulez-vous que je fasse ? [Elle rit] Elle est bien plus solide et structurée que je ne l’étais : elle prépare ses affaires de cours la veille, n’est pas en retard… Un mystère !“, partage Claire Keim. Bon nombre de mamans l’envieront en lisant ces mots !

Les interviews de Claire Keim sont à retrouver dans les derniers numéros de Télé Star et TV Grandes Chaînes.