Clara Luciani en couple avec le leader d’un célèbre groupe de rock

0
109

Clara Luciani aurait retrouvé l’amour. D’après nos confères de Public, l’artiste française serait en couple avec le musicien écossais Alex Kapranos. Le 28 juillet 2020, leur collaboration sur le titre Summer Wine, reprise de Nancy Sinatra et Lee Hazlewood était dévoilée. Visiblement les deux artistes mêlent travail et plaisir.

À lire aussi

Toujours d’après Public, Clara Luciani aurait invité le chanteur et guitariste du groupe de rock écossais Franz Ferdinand à la rejoindre sur la scène de son Olympia, à l’automne 2019, quelques mois après leur rencontre lors d’un festival. D’après leurs sources, elle aurait passé son confinement auprès de l’artiste, dans la campagne écossaise. “De ma fenêtre, je vois des reliefs verts à perte de vue, des moutons et un ciel menaçant“, avait-elle décrit à Vanity Fair, questionnée sur son lieu de confinement. Elle en aurait profité pour lire Charles Bukowski “l’auteur préféré d’Alex“.

Alex Kaprano avait déjà évoqué Clara Luciani dans les médias auparavant, complimentant “sa façon poétique de parler” et “sa voix incroyable, très pure et inébranlable” au site NME. Il avouait au passage penser à enregistrer d’autres chansons avec elle.

On espère qu’Alex Kapranos saura traiter Clara Luciani avec respect. Il faut dire qu’elle n’a pas forcément été très chanceuse. Elle expliquait à 7 sur 7 se “faire larguer très régulièrement“. “Je suis sur un bon petit rythme là : une rupture tous les 3, 4 mois. On dirait que c’est un exercice que je m’impose pour écrire. Je suis très sensible aux ruptures mais j’ai réalisé qu’on pouvait se remettre de tout. Et puis, pour l’instant, je bouge tout le temps. Ce n’est pas le moment idéal pour le mariage et les enfants. Ce sera pour plus tard“, confiait-elle, en décembre dernier.

Son album Sainte-Victoire a également été inspiré par son ex avec qui elle a entretenu une relation toxique. “J’étais en couple avec un mec qui a ensuite inspiré l’album. c’était une relation très malsaine, qui m’enfermait, je ne voyais pas grand monde à part ce garçon-là. C’est une période un peu triste, et qui a duré environ trois ans“, racontait-elle à Néon, en février dernier.