Clémence Botino, son retour en France incompris : Sylvie Tellier défend sa Miss

0
89

Les affaires reprennent pour Clémence Botino ! La jolie Guadeloupéenne élue Miss France en décembre 2019 s’est déconfinée pour retrouver l’Hexagone et ainsi espérer pouvoir assurer ses activités de reine de beauté après deux mois de stand-by.

À lire aussi

Ce mercredi 13 mai 2020, la belle brune a donc posé les pieds à l’aéroport de Paris, où Sylvie Tellier est elle-même venue la chercher. Mais certains internautes n’ont pas compris pourquoi Clémence Botino devait à tout prix quitter sa terre natale, alors que ses projets sont bien loin de pouvoir être engagés. En outre, la dérogation spéciale qui lui a été accordée a fait grincer des dents sur Twitter. “Donc elle peut prendre l’avion alors que des Français expatriés sont bloqués ? Quel intérêt ? Il y a, je pense, d’autres préoccupations que Miss France“, “Mais on n’a pas le droit d’aller plus loin que 100 km, si je ne me trompe pas ?“, peut-on lire.

Sa famille Miss France est à Paris

Pour éviter toute polémique inutile, Sylvie Tellier s’est empressée de réagir à ces commentaires via sa story Instagram. “Vous êtes nombreux à me demander pourquoi Clémence rentre de Guadeloupe. Aujourd’hui, Clémence est salariée de l’organisation Miss France et son travail est ici. Même si l’activité va reprendre petit à petit, c’est bien qu’elle rentre pour répondre à vos courriers, commencer à préparer les prochains événements qui auront lieu, on l’espère, au mois de juin, de juillet… Sa famille Miss France est à Paris, donc on est ravis de l’accueillir“, a-t-elle mis au clair tout en douceur.

Quelques heures après avoir atterri, Clémence Botino a retrouvé son petit appartement parisien dédié aux Miss dans lequel se trouvait sa précieuse écharpe, oubliée lors de son départ pour la Guadeloupe. Sur le compte Instagram de Sylvie Tellier, elle prend d’ailleurs fièrement la pose avec. Reste désormais à espérer que son règne, largement raccourci, se déroule sous de meilleurs auspices…