Coeur de Pirate : Cette demande qui la choque depuis ses débuts dans la musique…

0
58

Depuis 2008 et son premier album éponyme porté par le single Comme des enfants, la chanteuse Coeur de Pirate s’est fait une jolie place dans l’industrie musicale. La jeune femme, qui a récemment quitté son label puis annoncé vouloir racheter sa maison de disques dans la tourmente Dare to Care Records, sait ce qu’elle veut et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Ainsi, depuis ses débuts, une demande récurrente la choque et elle s’efforce de ne pas y céder facilement…

À lire aussi

Interrogée par le site Terrafemina, Coeur de Pirate a ainsi relaté ce qui a motivé l’écriture de son nouveau single intitulé T’es belle, présenté comme un titre féministe. “J’ai eu très souvent des commentaires sous mes photos Instagram par exemple. On me disait que j’étais plus belle quand je souriais. Et puis il y a eu ces commentaires tout au long de ma carrière. Même dans mon entourage professionnel, on me disait : ‘Il faut avoir l’air aimable, il faut être dans la séduction pour avoir du travail.’ Ça m’a choquée car pour moi, le travail parle de lui-même“, a-t-elle confié. Une remarque qui fait écho à la communication de la chanteuse américaine Billie Eilish, laquelle a volontairement choisi de toujours afficher un look fait de vêtements amples et non pas sexy afin que l’on se concentre sur sa musique en priorité.

Coeur de Pitate, maman d’une petite Romy aujourd’hui âgée de 8 ans, a ajouté concernant son nouveau single : “Cette chanson parle du fait que le patriarcat a imposé à la femme de sourire pour être admise en société, pour être respectée ou juste aimée. C’est un peu comme une comptine, mais j’espère qu’elle fait passer le message.” Force est de constater que Béatrice Martin, son vrai nom, a pleinement capté l’air du temps puisque les femmes font entendre de plus en plus fort leur voix dans la société. Plus que jamais, l’heure est au respect et à l’égalité complète avec les hommes. D’ailleurs, la chanteuse ne se prive pas d’enseigner à sa fille d’importantes leçons. “Je lui ai aussi dit qu’elle pouvait faire ce qu’elle voulait dans la vie, qu’elle n’aurait pas besoin de plaire à qui que ce soit. (…) Je pense qu’aujourd’hui, il est important de le dire à nos enfants“, a-t-elle ajouté.