Colombie: Plusieurs morts et disparus dans le naufrage d’un bateau touristique

0
638

Au moins six personnes sont mortes et 31 autres étaient encore portées disparues lundi en Colombie au lendemain du naufrage d’un bateau de tourisme sur le lac de Guatapé, un site touristique du nord-ouest, a annoncé le président du pays.

«Six personnes (sont) pour l’heure décédées et 31 autres portées disparues» a déclaré le président Juan Manuel Santos, qui s’est rapidement rendu sur place, à des journalistes à Guatapé, rectifiant un précédent bilan fourni par le gouvernement régional faisant état de neuf morts.

Les autorités n’ont pas précisé les raisons du naufrage de cette embarcation à quatre ponts, baptisée «Almirante», dans le lac du barrage El Peñol de Guatapé, à environ 68 kilomètres de Medellin.

Le naufrage s’est produit vers 14h00 (15h00 HE) dimanche sur ce site très apprécié des Colombiens, qui aiment s’y rendre pour effectuer des promenades en bateau, pêcher ou pratiquer le jet-ski, notamment lors des week-ends prolongés comme celui-ci, ce lundi étant férié en Colombie.

Des responsables régionaux ont déclaré que 170 personnes étaient à bord du bateau. La plupart des passagers ont pu s’enfuir par leurs propres moyens, d’autres ont été recueillis par des dizaines d’embarcations et de jet-skis se trouvant à proximité.

https://youtu.be/vdH9l6JOga4

Trois passagers «sont morts à l’hôpital après avoir été secourus et trois autres ont été retrouvés sans vie sur le lieu de l’accident», a pour sa part indiqué à la presse Luis Pérez, le gouverneur du département d’Antioquia.

«Les personnes décédées sont toutes de nationalité colombienne et il n’y aucun mineur parmi elles», a précisé à l’AFP le directeur de l’Unité nationale pour la gestion des crises l’UNGRD, Carlos Iván Márquez.

«Le chaos total»

Dans une vidéo circulant sur les réseaux sociaux et que l’AFP a pu authentifier, on peut voir le bateau en train de tanguer avant de commencer à couler à pic.

«Il n’y avait pas de gilets de sauvetage, il n’y avait rien. Seuls quelques bateaux sont venus nous aider en nous jetant des gilets. C’était le chaos total, tout le monde criait, nous avons prié… Nous ne savions pas quoi faire», a déclaré une rescapée, Lorena Salazar.

«Nous avons commencé à avoir l’impression que le bateau allait se renverser», a raconté aux médias locaux une autre survivante, Laura Baquero, précisant que les deux premiers niveaux de l’embarcation «étaient surpeuplés».

Elle a indiqué que les passagers ne portaient pas de gilets de sauvetage et que parmi eux, se trouvaient «beaucoup d’enfants».

Le président Santos a toutefois exclu que l’accident soit lié à un problème de surcharge. «Ce que je sais pour le moment, c’est que le bateau avait une capacité d’accueil supérieure au nombre de personnes qui se trouvaient à bord au moment du naufrage», a-t-il avancé.

Les opérations de sauvetage ont été suspendues en raison des orages et devaient reprendre lundi matin, a indiqué le gouverneur du département d’Antioquia, Luis Pérez.

Selon le capitaine des pompiers, en raison de la forte densité de circulation sur l’autoroute reliant Medellin à Bogota, les secours ont du mal à atteindre les lieux de l’accident.

L’Armée de l’air colombienne a envoyé un hélicoptère UH-60 Angel «pour participer aux secours».

Trois jours de deuil ont été déclarés par la municipalité de Guatapé.

AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.