Comment Chantal Goya est passée “du statut de conne à celui d’icône”

0
52

Chanta Goya est de retour. La chanteuse et comédienne sera sur la scène du Palais des Congrès les 2 et 3 février prochain pour y jouer une nouvelle fois Le Soulier qui vole, son célèbre et féérique spectacle écrit et mis en scène par son mari Jean-Jacques Debout en 1980.

“Je sais combien, tout comme moi, vous vouliez revoir ce magnifique spectacle. Voilà enfin notre souhait réalisé!”, s’est enthousiasmée Chantal Goya sur son site internet, avant d’ajouter que la bande originale du spectacle est en cours de remasterisation.

“Le merveilleux fait échapper à la réalité”

Invitée à l’occasion de cette annonce dans l’émission Boomerang d’Augustin Trapenard, Chantal Goya est revenue sur son parcours. L’ancienne icône des années 1970 et 80, qui a commencé dans Masculin Féminin de Jean-Luc Godard, a notamment raconté son passage à vide dans les années 1990 et les coulisses de son come-back:

“Au début des années 2000, j’ai repris la chanson Bécassine dans un remix qui m’a fait passé du statut de conne à celui d’icône!”, rigole l’artiste qui veut émerveiller son public avec ses spectacles:

“Rêver est important. Et ce pouvoir de transmettre le merveilleux tient à des choses simples dans la vie de tous les jours”, explique-t-elle, avant d’ajouter: “Le merveilleux fait échapper à la réalité, à la morosité, l’angoisse et le cynisme.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.