Comment Greg Gopman a été viré de chez twitter après 24h

0
828

Greg Gopman n’aura passé que 24 heures chez Twitter. Recruté le 18 octobre pour occuper le poste de chargé de réalité virtuelle, il a été licencié le lendemain…

Greg Gopman a été victime de ses propres commentaires. S’il a perdu son nouveau job, c’est bien à cause d’une publication postée en décembre 2013 sur son compte Facebook personnel.  Comme quoi, même les commentaires datant de 3 ans peuvent changer une carrière.

A l’époque, le jeune entrepreneur américain et fondateur d’une start-up avait insulté les SDF de San Francisco. Dans un commentaire publié le 11 décembre 2013, il indiquait ceci : “Je viens de retourner à San Francisco. J’ai voyagé à travers le monde et je dois dire qu’il n’y a pas plus grotesque que de se promener sur Market Street à San Francisco . Pourquoi le centre de notre ville doit être envahi par des fous, des sans-abri, des vendeurs de drogues, des marginaux et des déchets. À chaque fois que je passe par là, mon histoire d’amour avec SF meurt un peu.”

commentaire-employe-twitter

Il a également indiqué dans un autre post rapporté par Mashable : “Vous pouvez prêchez la compassion, l’égalité et être le plus gentil du monde, mais il y a un coin de la ville pour les dégénérés et un autre coin de la ville pour les bosseurs. Il n’y a absolument rien de positif à les avoir si près de nous…”

Plusieurs autres commentaires postés par Greg reprennent les mêmes positions vis-à-vis des SDF.

Cette vision n’a pas plu aux managers de Twitter . L’homme été licencié le lendemain même de son embauche mardi 18 octobre. Pourtant, il avait pris le soin de supprimer ses anciens commentaires, de faire des excuses mais son passé l’a rattrapé et un média était là pour le rappeler.

Mardi, lorsque Twitter annonce son embauche comme chef de la réalité virtuelle, le site TechCrunch a rappelé les déclarations de Greg. Mercredi, Twitter annonçait à ce dernier qu’il était viré.

Pourtant, le jeune homme avait regretté ses propos et dans une tribune datant du 26 février 2015, il confiait avoir complètement changé de vision avec le temps et l’aide de ses amis, avec de la recherche et du volontariat. “J’ai compris les nombreuses raisons qui expliquent pourquoi les gens se retrouvent à la rue et combien il est quasiment impossible pour eux de se rétablir. J’ai compris qu’il y avait un groupe de personnes qui souffrent, dépriment et se perdent dans un système duquel ils ne peuvent pas sortir”, avait-il expliqué.

commentaire-employe-twitter-3

 Trop tard selon Twitter…

Visiblement abattu et regrettant amèrement ses propos qui lui ont coûté son nouveau poste chez Twitter, Greg a exprimé son amertume dans un court post indiquant : “Et je suis viré. Merci TechCrunch”.

commentaire-employe-twitter-2

Morale de l’histoire : Assumer ses propos virtuels et réfléchir avant de poster quoi que ce soit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.