Corée du Nord: le Conseil de sécurité sollicité vendredi sur de nouvelles sanctions

0
568

Les Etats-Unis ont présenté jeudi un projet de résolution destiné à renforcer les sanctions des Nations unies contre la Corée du Nord, qui doit être soumis vendredi au vote du Conseil de sécurité.

Des diplomates ont confirmé en milieu d’après-midi que, comme envisagé un peu plus tôt, les quinze membres du Conseil de sécurité allaient se prononcer vendredi sur ce texte. Le vote est prévu pour 13H00 (18H00 GMT), ont-ils précisé.

Ce texte vise à interdire l’exportation vers la Corée du Nord de près de 90% des produits pétroliers raffinés et à ordonner le rapatriement dans leur pays de tous les Nord-Coréens travaillant à l’étranger dans les douze mois, selon le projet de résolution obtenu par l’AFP.

Des dizaines de milliers de Nord-Coréens ont en effet été envoyés en Russie et en Chine afin de récupérer des devises pour leur patrie d’origine, travaillant dans des “conditions proches de l’esclavage” selon l’ONU.

Des diplomates avaient indiqué mercredi que les Etats-Unis et la Chine discutaient de nouvelles sanctions contre Pyongyang après son dernier tir de missile intercontinental le 29 novembre.

Ce nouveau texte s’appuie sur le socle de sanctions déjà approuvées par les Nations unies au fil des ans, en particulier celles ayant ciblé ces derniers mois l’approvisionnement en pétrole brut et raffiné acheminé surtout depuis la Chine.

Ce projet de résolution entend limiter les livraisons de brut à 4 millions de barils par an et exige que les pays souhaitant fournir la Corée du Nord en pétrole en demandent la permission auprès de l’ONU.

Par ailleurs, les importations nord-coréennes de produits pétroliers raffinés, y compris le diesel et le kérosène, seraient plafonnés à 500.000 barils l’an prochain. Les pays fournisseurs seraient tenus d’informer l’ONU de leurs différents convoyages.

Une extension de la liste des produits nord-coréens interdits d’exportation est également prévue avec l’ajout de produits alimentaires, d’équipements industriels et électriques, ainsi que de certaines matières premières (terre, roches dont magnésite et le magnésium, bois) et de navires.

© 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP.