Coronavirus: 594 décès en 24 heures dans l’Etat de New York, pour un total de 4.159

0
103

L’Etat de New York, épicentre de l’épidémie de nouveau coronavirus aux Etats-Unis, a enregistré 594 nouveaux décès en 24 heures portant le total des victimes à 4.159, a déclaré dimanche son gouverneur Andrew Cuomo.

Le bilan sur un jour est en légère baisse, comparé aux 630 nouveaux décès recensés la veille, le pire jamais enregistré dans l’Etat. Mais “il est encore trop tôt” pour en tirer des conclusions, a souligné le gouverneur démocrate lors d’une conférence de presse.

De même, les chiffres sur les nouvelles hospitalisations, les admissions dans les services de réanimation ou sur les personnes intubées sont en léger recul, mais il faudra “deux, trois jours” pour dessiner une tendance, a-t-il insisté.

L’Etat de New York est peut-être “très proche du pic” des contaminations ou bien “ce pic est peut-être un plateau et nous sommes dessus”, a ajouté M. Cuomo avec prudence.

En attendant, le système de santé de l’Etat est “en situation de stress” faute “d’équipements et de professionnels” en nombre suffisant, a-t-il martelé.

Le président Donald Trump a annoncé samedi l’envoi d’un millier de médecins et infirmiers militaires à New York pour l’aider à faire face à l’afflux de patients.

Les 325 premiers, attendus dès dimanche, seront affectés aux hôpitaux publics de la ville de New York, où la situation est la plus tendue, a précisé M. Cuomo.

L’Etat de New York concentre plus du tiers des 312.481 cas de Covid-19 recensés aux Etats-Unis et près de la moitié des 8.503 personnes qui ont succombé au nouveau coronavirus dans le pays.

© 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP.