Coronavirus : Bernard de La Villardière a contaminé “la moitié de son entourage”

0
190

Son domicile est devenue une zone interdite. Confiné dans le Dauphiné, Bernard de La Villardière doit absolument éviter tout contact avec autrui… à moins qu’il ne soit déjà trop tard. Comme il l’a expliqué au journal Le Figaro, le présentateur de 62 ans a probablement été victime de la crise sanitaire qui accable actuellement notre planète. “Je crois avoir attrapé le Covid-19 à la fin du mois de janvier, à l’occasion d’un tournage en Russie, raconte-t-il. Outre la perte de goût et un gros coup de fatigue, j’ai développé de la fièvre et une sale toux pendant une bonne douzaine de jours. Comme je ne savais pas que c’était ce virus, je n’ai pas pris les précautions d’usage à mon retour et j’ai malheureusement contaminé la moitié des gens qui travaillent avec moi.

À lire aussi

L’histoire ne nous dit pas combien de personnes ont été infectées à la suite de leur collaboration avec Bernard de La Villardière, ni dans quel état elles se trouvent en ce moment. “Je me console de ma légèreté en me disant que nous sommes immunisés, ajoute-t-il. Mais je reste évidemment inquiet pour mes proches, pour les Français, et aussi pour l’Afrique qui, pour des raisons économiques et culturelles, a du mal à imposer un confinement strict.” Lui qui trouvait l’enfermement imposé par le gouvernement un chouia excessif respecte désormais les consignes à la lettre, pour le bien de tous.

Dans sa solitude, il peut heureusement compter sur le soutien de ses proches. Bernard de La Villardière est marié à Anne de Savignac, avec qui il a eu quatre enfants : Caroline – 32 ans –, Marc – 31 ans –, Rémi – 27 ans – et Nicolas – 26 ans. Si l’on ignore avec quel membre de sa tribu il est confiné en Isère, l’animateur star de la chaîne M6 garde le contact avec l’extérieur grâce à son téléphone en attendant mieux. “J’irai embrasser ma mère qui est confinée à Lyon, conclut-il en évoquant la future sortie du confinement. Puis, je prendrai un billet d’avion car les voyages me manquent déjà.