Coronavirus: Bolsonaro testé négatif, chiffres records de nouvelles contaminations

0
135

Le pouce levé et exhibant une boîte d’hydroxychloroquine, médicament plusieurs fois prouvé inefficace contre le Covid-19, le président brésilien a annoncé samedi avoir été testé négatif, alors que le nombre de nouveaux cas atteint des records dans le monde.

Diagnostiqué positif le 7 juillet, Jair Bolsonaro, à la tête du deuxième pays le plus touché par le coronavirus avec quelque 2,3 millions de cas, a annoncé sa guérison par un message sur Twitter, accompagné d’une photo: “RT-PCR pour SARS-CoV 2: négatif. Bonne journée à tous”.

Mais dans le monde, la pandémie bat de nouveaux records: plus de 280.000 nouvelles contaminations ont été recensées pour la seule journée de vendredi. Même chose pour la journée de jeudi.

Et depuis le 1er juillet, plus de 5 millions de nouveaux cas ont été officiellement déclarés, ce qui équivaut à plus d’un tiers du total des cas détectés depuis le début de la pandémie.

“Aucun pays n’est épargné”, souligne samedi l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) dans un communiqué, ajoutant que cette augmentation est due à une transmission élevée dans les zones à forte concentration de population comme sur le continent américain et en Asie du sud.

“La clé pour maîtriser la transmission est de trouver, isoler, tester et traiter les cas et les contacts”, rappelle l’OMS, insistant sur l’importance du respect des gestes barrières.

Aux Etats-Unis, pays le plus endeuillé avec 145.546 décès liés au Covid-19, plus de 70.000 nouveaux cas ont encore été dénombrés vendredi, ainsi que 1.157 morts, selon le comptage de l’université Johns Hopkins.

– Recrudescence en Corée du Sud –

Dans les pays qui avaient réussi a endiguer le virus, les chiffres repartent également à la hausse.

La Corée du Sud a signalé samedi une recrudescence des cas, enregistrant son bilan le plus élevé en près de quatre mois, avec 113 nouveaux cas, dont 86 personnes arrivées de l’étranger.

Sans imposer de confinement mais avec une stratégie très poussée de tests et de traçage des contacts des personnes infectées, les autorités sud-coréennes étaient pourtant parvenues à maîtriser la situation.

Au Vietnam, les autorités ont annoncé samedi avoir détecté le premier cas de coronavirus localement transmis en près de 100 jours, dans un pays qui se targue de son succès apparent dans la lutte contre la pandémie avec zéro décès.

Et en France, la circulation virale est en “nette augmentation” selon les autorités sanitaires. Le gouvernement a désormais rendu obligatoires les tests pour les voyageurs arrivant de 16 pays, dont les Etats-Unis et l’Algérie.

Le Premier ministre Jean Castex a aussi recommandé aux Français d'”éviter” de se rendre en Catalogne, dans le nord-est de l’Espagne, en proie à un rebond de la pandémie.

Mais au poste-frontière du Perthus côté français, Fanny Lievens, a décidé d’ignorer la consigne. “Si on annulait nos vacances prévues depuis février, on perdait l’argent de la location”, explique-t-elle à l’AFP.

D’autre pays d’Europe ont renforcé les contrôles des voyageurs et généralisé le port du masque obligatoire, comme l’Angleterre, où les piscines et salles de sport sont toutefois appelées à rouvrir samedi.

Après le récent décès d’une fillette de 3 ans, plus jeune victime dans le pays, la Belgique a aussi annoncé samedi vouloir durcir ses mesures.

En Europe, l’épidémie a tué 207.599 personnes pour plus de 3 millions de cas, selon un comptage de l’AFP. La branche européenne de l’OMS s’est dite vendredi “inquiète” de la résurgence du Covid-19 dans certains pays de la région.

– “Infesté” –

En Amérique latine, les annulations de festivités et d’événements sportifs se multiplient.

Sao Paulo a décidé de reporter sine die son carnaval. Le Panama a annoncé qu’il renonçait à organiser la Coupe du monde féminine de football des moins de 20 ans, qui devait avoir lieu début 2021, ainsi que les Jeux sportifs d’Amérique centrale et des Caraïbes de 2022.

“Le monde est infesté”, se lamente Raquel Barrera, une Salvadorienne de 28 ans dont les deux parents sont morts du Covid-19, comme trois de ses frères, en moins de deux mois.

Le championnat de foot chinois a lui repris samedi, après une interruption de cinq mois. Tête vers le sol, les joueurs ont respecté une minute symbolique de silence en hommage aux victimes de la pandémie, apparue à Wuhan au tournant de l’année.

Le joueur de foot Xavi Hernandez, ancienne gloire de Barcelone et de l’Espagne, a été testé positif au coronavirus, a annoncé samedi l’entraîneur du club qatari Al-Sadd

En s’inscrivant dans la durée, l’épidémie qui a fait au moins 639.981 morts dans le monde, provoque aussi une érosion du soutien des populations aux réponses de leurs gouvernements face à la crise, selon une étude internationale publiée samedi par le cabinet KekstCNC.

Seuls 35% des Britanniques sondés jugent ainsi positivement l’action du gouvernement (-3% par rapport à juin).

Le soutien aux pouvoirs publics recule aussi aux Etats-Unis, avec 44% de mécontents (+4%) ou au Japon où plus d’un sondé sur deux (51%) estime que les autorités gèrent mal la crise.

Les Français en revanche se montrent davantage satisfaits (+6 points) de l’action du gouvernement, même s’ils restent globalement mécontents à 41%.

burs-vmt-thm-cld/cls

© 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP.