Cours de selfie torse nu avec cinq stars qui nous font rêver

0
4746

Les stars féminines ne sont pas les seules à assurer en matière de selfies dénudé. Bien au contraire. Petit florilège des techniques masculines à travers cinq hommes qui maîtrisent le selfie torse nu à la perfection.

Ils sont connus, ils sont sexy, sportifs. Et au rendez-vous des clichés dénudés, ils montrent qu’il n’y a pas que Kim Kardashian et Emily Ratajkowski qui se défendent. Chacun a sa technique pour se mettre en valeur et imposer son style.

Djibril Cissé a misé sur un cliché pris en contre-plongée. Une façon de capturer un instant qui n’est pas souvent flatteuse. On risque toujours un peu le double menton avec ce genre de technique. Très peu pour Djibril Cissé qui s’en sort admirablement bien. Derrière ses lunettes de soleil futuristes, l’ancien joueur de football regarde au loin, nous prenant presque de haut. Le cliché est en noir et blanc avec un contraste au maximum permettant de mettre en valeur ses tatouages.

Mario Lopez, lui, l’a joué cool. Plein de sueur en sortant d’une séance visiblement intense, il a placé son téléphone en hauteur nous offrant une vue plongeante sur des abdos bien dessinés (et contractés). Seul bémol ses nombreuses veines ultra gonflées qui semblent crier “au secour“.

Ricky Martin a une tout autre approche de son cliché torse nu. Non pas allongé mais affalé sur un canapé, le chanteur exhibe ses jolis abdos sans trop en faire. Il fixe son téléphone d’un air plutôt déprimé (celui qu’on connaît tous en fin de mois face à notre compte bancaire en période de soldes, ne nous mentons pas). Le détail qui tue ? Son jean en cuir dégrafé nonchalamment.

Matthieu Delormeau est un maître en la matière. On le sait, le chroniqueur de Touche pas à mon poste est accro au sport et ça se voit. Lors d’une séance, il a fait tomber le t-shirt pour dévoiler ses abdos et ses pectoraux saillants.

Enfin, Mark Wahlberg est le plus impressionnant de tous avec une musculature à la fois saillante et galbée. L’acteur ne fait pas semblant. Ni une ni deux, il dresse ses bras et les contracte pour faire ressortir tous les détails de ses biceps. Le jogging posté bien en bas de ses abdos ne nous laisse aucun doute sur l’absence (totale) de gras sur son corps.