Covid-19: “les indicateurs sont mauvais mais il n’y a pas de fatalité”, selon Jérôme Salomon

0
18

Jérôme Salomon le 2 juin 2020 à Paris“Les indicateurs sont mauvais, les signaux sont préoccupants et la situation se dégrade. Mais il n’y a pas de fatalité. Le sort de l’épidémie (de Covid-19) est entre nos mains”, a assuré vendredi sur France Inter, Jérôme Salomon, directeur général …