Crise en Martinique : Des journalistes de BFMTV se font tirer dessus, Marc-Olivier Fogiel révolté

0
74

Comme la Guadeloupe, la Martinique connaît un mouvement de protestation contre l’obligation vaccinale sans précédent. Des manifestations ont lieu un peu partout sur l’île et des affrontements entre habitants et forces de l’ordre se multiplient. Pour tenter d’apaiser les tensions, le préfet a instauré depuis ce jeudi 25 novembre 2021 un nouveau couvre-feu “de 19h à 5h jusqu’au retour du calme“. Une action qui n’a malheureusement fait qu’envenimer les choses.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, quatre journalistes français ont d’ailleurs fait les frais du mécontentement des protestataires, dont certains sont à l’origine de “violences urbaines nocturnes”. En effet, une équipe de la rédaction de BFMTV venue faire des reportages dans la ville de Fort-de-France a été la cible d’hommes sur deux motos qui ont tiré sur eux à balles réelles après les avoir repérés. Les deux journalistes de BFM et RMC, le photojournaliste et le photographe de l’AFP visés n’ont heureusement pas été blessés par les coups de feu et ont eu le temps de remonter à bord de leur véhicule et de quitter précipitamment les lieux. La scène a été filmée et relayée par la chaîne d’information ce vendredi matin, laquelle a dénoncé des actes terribles.

Le directeur général de BFMTV, Marc-Olivier Fogiel, a lui aussi pris la parole sur Twitter pour s’insurger et saluer le travail des journalistes sur place. “Inacceptable ! De tout coeur avec les équipes de ⁦BFMTV RMC Sport⁩ qui faisaient leur travail indispensable d’information“, lit-on.