Cristiana Reali et Francis Huster : leurs deux filles sont parties vivre à l’autre bout du monde !

0
25

C’est l’heure de l’envol. Après les avoir couvées d’amour pendant si longtemps, Elisa et Toscane, les filles de 23 et 18 ans qu’elle a eu avec Francis Huster, ont effectivement quitté le nid. Comme nous l’apprend le JDD, le Journal du Dimanche du 7 novembre 2021, l’aînée est allée vivre à Sao Paulo, au Brésil, pour perfectionner son portugais et va passer les concours des écoles de journalisme sud-américaines. Sa petite soeur, elle, suit un cursus en Angleterre, à Londres, qui lie les arts et les sciences.

En France, loin de ses deux chéries, Cristiana Reali n’a pas le temps de pleurer l’absence d’Elisa et de Toscane. Elle foule les planches du Théâtre Antoine, situé dans le 10e arrondissement de Paris, toutes les semaines du jeudi au dimanche. La comédienne, 56 ans, y joue Les Combats d’une effrontée, une adaptation de l’autobiographie de Simone Veil parue en 2007 qu’elle a coadapté. Ce n’est d’ailleurs pas la seule à se frotter à un tel challenge. Elsa Zylberstein interprète, elle aussi, l’ancienne présidence du Parlement européen dans le long-métrage Simone, le voyage du siècle, au cinéma en février 2022.

Cristiana Reali a été extraordinaire

Cristiana Reali et Francis Huster ont été en couple de 1991 à 2008. Les deux acteurs ne partagent certes plus le même toit, mais ils nourrissent, l’un pour l’autre, un amour et une admiration sans faille. “Je lui dois énormément parce que sans elle je n’aurais pas eu d’enfants, reconnaissait l’ancien héros de la série Ici tout commence, récemment, au micro de France Bleu. Cristiana Reali a été extraordinaire parce qu’elle avait un tel tempérament que, dès le départ, j’avais l’impression qu’elle réussirait toute seule, qu’elle avait bâti elle-même son avenir dans sa tête et qu’elle irait jusqu’au bout. Elle représentait toutes les femmes que j’ai aimées, c’était la ligne d’arrivée de ma vie…

Retrouvez l’interview intégrale de Cristiana Reali dans le Journal du dimanche n°3904 du 7 novembre 2021.