Cyril Hanouna bientôt mis en examen ? Son avocat rassure

0
46

“On va être mis en examen, Gilles Verdez et moi, on va passer devant le tribunal correctionnel.” Voilà comment Cyril Hanouna annonçait son litige avec la société de production des Z’amours, Sony Pictures, ce mardi dans Touche pas à mon poste. L’animateur est en effet inquiété par la justice en raison des propos tenus par son ancien chroniqueur en février 2018 au sujet du coût de l’émission du midi. À l’époque, Gilles Verdez annonçait avec conviction un énorme écart entre la production du programme et sa vente auprès de France 2.

À lire aussi

Des insinuations qui ont vraisemblablement fait grincer des dents, puisque Sony Pictures cherche désormais à épingler les deux hommes. Monsieur, je vous informe que j’envisage votre mise en examen (…) pour avoir porté des allégations ou imputations de faits portant atteinte à l’honneur ou à la considération de la société Sony Pictures Télevision Production France”, indique le courrier reçu par Cyril Hanouna.

Au lendemain de ces révélations, le trublion de C8 s’est fait accompagner d’un avocat, Maître Roland Perez, pour éclaircir cette sombre affaire. Et d’après ce spécialiste en juridiction, la plainte ne tient pas. “La procédure pour diffamation permet au juge de ne pas te mettre en examen parce qu’en fait, avant c’était automatique (…) Là le juge va écouter tes explications. Tu vas devoir envoyer une lettre. Je pense qu’il n’y a pas de diffamation qui tienne. Une diffamation, c’est une atteinte à une réputation, à un honneur. Là, on dit que le prix payé est peut-être exorbitant par rapport au prix de gros de cette émission” explique-t-il. Et de souligner : “Une fausse information n’est pas une diffamation. À partir du moment où on ne les a pas accusés d’une incrimination pénale, on n’a pas mis en cause leur honneur, donc il n’y a pas de diffamation.” À en croire Maître Roland Perez, le juge se rangera du côté de l’animateur. “Il va regarder la séquence, et s’il voit qu’il n’y a pas de diffamation, ça sera un classement sans suite.”

Une intervention qui a de quoi rassurer l’entourage de Baba, mais aussi ses fidèles fanzouzes. Toutefois, Cyril Hanouna n’est pas près d’oublier cette attaque à sa personne. D’ailleurs, il a conclu ce dossier en s’emportant vivement contre ses “bourreaux”. “J’en appelle à Sony, là… Arrêtez. Continuez à faire des baladeurs, des télés 4K et arrêtez de faire chier les gens. Vous faites chier les juges, ils ont autre chose à foutre. Ils ont des trucs importants à régler. Là, vous emmerdez tout le monde. Si vous avez un truc à me dire, appelez-moi. Et vous allez voir que je suis extrêmement courtois au téléphone…” Voilà qui est dit.