Cyril Hanouna se frite avec Pierre Arditi dans On est en direct, le comédien agacé s’explique

0
8

Eric Zemmour ? L’animateur – et murmureur à l’oreille d’Emmanuel Macron – a été questionné au sujet de la médiatisation de Jean Messiha dans ses émissions sur C8, dont il est un régulier. “Jean Messiha aujourd’hui, ce n’est plus un homme politique dans la tête des gens. C’est un showman. Est-ce que demain on va voter pour un showman ? Je ne suis pas sûr”, a-t-il plaidé lors de son passage dans On est en direct (France 2) le samedi 9 octobre 2021.

Un sujet qui a énervé Pierre Arditi, également présent sur le plateau de Léa Salamé et de Laurent Ruquier. Lui non plus ne veut pas voir le polémiste condamné se multiplier. “Il faut voir, on ne sait pas. C’est à la mode en ce moment… Il y a beaucoup de showman qui prennent la parole, lance-t-il. On a les héros qu’on mérite. On peut se bagarrer contre ça. Enfin moi, personnellement, j’aurais plutôt tendance à me bagarrer contre ça. Laissez ça aux acteurs, c’est leur métier, ils font ça beaucoup mieux que les gens qui pensent qu’ils font de la politique et qui font de la politique en allant dans des shows télévisés.”

“On aura les héros qu’on mérite”

Pierre Arditi reproche à Cyril Hanouna de démystifier les politiques et de les mettre au niveau avec certains idéologistes potentiellement dangereux, le tout dans une surmédiatisation. “On ne leur demande pas d’aller dans des shows télévisés, on leur demande de résoudre des problèmes pour que les hommes et femmes aillent moins mal ou mieux. C’est ça leur fonction. Le reste, on n’en a absolument rien à foutre. Ça m’exaspère au dernier degré, j’en ai marre de ça. On aura les héros qu’on mérite et on finira pas créer des générations qui finiront par prendre un spot publicitaire pour une tragédie de Racine. Alors ça m’emmerde. Voilà”, développe l’acteur.
Cyril Hanouna explique alors que son émission permet au moins un cadre, dans lequel le polémiste pourra être mis en contradiction. “C’est souvent ceux qui ne sont pas au pouvoir qui font le plus de télé. C’est ceux qui ont besoin de lumière. Sinon il fait des vidéos seul sur les réseaux sociaux, où il n’a aucun contradicteur, où il peut débiter ses conneries pendant des minutes et des minutes. Au moins, chez moi, il a toujours un contradicteur. Il en a même plusieurs“, argumente-t-il.
Samedi soir, Pierre Arditi et Evelyne Bouix étaient présents pour Fallait pas le dire, de Salomé Lelouch, également invitée. Christophe Alévêque (Eloge au vieux con moderne), Christophe Barbier (Ce que m’ont dit les Français), François Bégaudeau (Notre joie), Geoffroy Lejeune (Zemmour président, de la fiction à la réalité), Philippe Torreton (Une certaine raison de vivre), Franck Gastambide (Validé), Panayotis Pascot (Presque) et Woodkid (In your likeness) ont également pris part à l’émission.

Du côté des audiences, l’émission a été suivie par 1,03 million (16,0% de PDA) de téléspectateurs, son record de saison puisque c’est la première fois que le show franchi cette barre symbolique.