Damso révèle être en couple : “C’est intéressant de pas tromper quelqu’un”

0
51

Dix jours après sa sortie, QALF est déjà certifié disque d’or. Dans cette mixtape très attendue (l’artiste belge teasait sa sortie depuis au moins trois ans), on découvrait plusieurs titres marquants. Difficile de ne pas passer à côté de 911, dans lequel Damso avoue en fredonnant être “tombé love“. Il utilise ici une métaphore filée avec le 911, numéro d’urgence aux États-Unis, qu’il appelle parce qu’il est effrayé d’être aussi bien et épanoui avec une femme, lui qu’on connaît pour être un grand solitaire.

À lire aussi

“Je suis tombé sur quelqu’un d’exceptionnel”

De là, on devinait que Damso avait retrouvé l’amour. Dans un portrait que Libération a dressé de lui et qui le suivait lors de la grande promotion de QALF à Kinshasa (République démocratique du Congo), il a accepté d’en dire un peu plus. Nos confrères évoquent même une “révélation” en matière d’amour. “Avant, je ne m’aimais pas forcément, j’avais pas tout ce qu’il fallait pour pouvoir m’aimer. J’ai plus de patience avec l’autre, peut-être parce que je suis tombé sur quelqu’un d’exceptionnel et que c’est cool“, expliquait-il.

Si Damso se “ramollit“, ça ne lui interdit pas certains de ses sujets de prédilection. “Ça ne m’empêchera pas de parler de bitches, de meufs, mais c’est nouveau et c’est intéressant de pas tromper quelqu’un“, ajoute-t-il, toujours aussi honnête.

Rappelons que Damso est papa d’un petit garçon prénommé Lior (3 ans), qu’il a accueilli au début du mois de janvier 2017. Ni l’identité ni l’âge de la mère du garçonnet n’ont fuité sur les réseaux sociaux. De temps à autre, le rappeur belge publie quelques images de son fils. Il lui a d’ailleurs adressé un poème émouvant : “Tu sais, Lior, la vie n’est que ce qu’elle est. Si tu donnes tout pour y arriver, attends-toi à tout perdre quand t’y seras. La Vie, c’est transformer quelque chose d’ordinaire en quelque chose d’extraordinaire jusqu’à ce qu’elle devienne ordinaire à nouveau. Ne crois pas en tes rêves, réalise-les. Meurs en ayant tout donné, car tu n’emporteras rien avec toi.”