Danse avec les stars 2021 : Lââm éliminée, Bilal Hassani époustouflant et émouvant avec Jordan

0
22

C’était enfin le grand jour ! Après deux ans d’absence à cause de la Covid-19, l’émission a fait son grand retour. Ce vendredi 17 septembre, TF1 a donné le coup d’envoi de Lââm, Lucie Lucas, Moussa Niang (Koh-Lanta), Wejdene, Bilal Hassani et Jean-Baptiste Maunier ont tout donné pour séduire les membres du jury. Pour la première fois, Denitsa Ikonomova, Chris Marques, Jean-Paul Gaultier et François Alu n’étaient non pas assis derrière un pupitre, mais sur des fauteuils. Face à eux, un buzzer sur lequel ils pouvaient appuyer en cas de coup de coeur. Si les quatre jurés le faisaient sur un même candidat, le couple était qualifié d’office pour la semaine suivante. Retour sur cette première soirée d’exception.

Lucie Lucas et Anthony Colette

Lucie Lucas devait allier son travail (le tournage de Clem), sa vie de famille et cette aventure. Son partenaire devait donc adapter son emploi du temps au sien. Ils ont ouvert le bal avec un tango argentin, une danse très difficile pour un débutant comme l’a précisé le jury. Sur une version revisitée d’Allumer le feu, une chanson qui parlait beaucoup à l’artiste engagée, la belle brune a enchaîné les pas comme si elle avait toujours dansé. Sensuelle et complice avec Anthony Colette, elle a impressionné, au point que Chris Marques utilise son buzzer. “Vous étiez les premiers à danser et ce qui a de plus difficile à contrôler, c’est l’adrénaline et la tension musculaire. (…) Pour un premier prime, si vous ne méritez pas de passer immédiatement au prime suivant, il y a un problème“, a-t-il confié. François Alu a “senti la passion” et “un côté félin“. Il lui a tout de même demandé plus de symbiose avec Anthony Colette. Denitsa Ikonomova a noté des “petits déséquilibres dans les pieds” mais a apprécié le show. Jean-Paul Gaultier a été touché par son “élégance” et sa “grâce“.

Les notes :

Jean-Paul Gaultier : 7/10
Denitsa Ikonomova : 7/10
François Alu : 7/10
Chris Marques : 8/10

Total : 29 points

Wejdene et Samuel Texier

La chanteuse de 16 ans a découvert qu’elle allait danser avec une nouvelle recrue : Samuel Texier. C’est une samba qu’ils ont réalisée sur la chanson Déjà Vu de Beyoncé. Aux entraînements, son partenaire lui a demandé d’être précise dans ses pas. Sublime en robe dorée, Wejdene s’est mise dans la peau de Beyoncé. Sensuelle, énergique et souriante, elle a enflammé la piste de danse. Malheureusement, elle n’a eu aucun buzz. Denitsa Ikonomova lui a expliqué qu’elle n’utilisait pas le sol comme il le fallait et qu’elle avait des problèmes de rythme. “Ce n’était pas trop réussi“, a-t-elle ajouté en ne manquant pas de l’encourager. Jean-Paul Gaultier l’a trouvée “torride” et François “électrisante“. Ce dernier a malgré tout souligné ses imprécisions. Enfin, Chris Marques lui a expliqué que c’était “une très bonne première danse“. Elle doit malgré tout travailler ses pieds. Une déception pour celle qui pensait avoir le buzzer d’immunité.

Les notes :

Jean-Paul Gaultier : 7/10
Denitsa Ikonomova : 6/10
François Alu : 6/10
Chris Marques : 6/10

Total : 25 points

Jean-Baptiste Maunier et Inès Vandamme

L’acteur révélé dans Les Choristes a rencontré sa partenaire Inès Vandamme et a appris qu’ils allaient danser un tango “pieds nus avec un début de contemporain” sur Derrière le brouillard, de Louane et Grand Corps Malade. Jean-Baptiste Maunier savait qu’il devait lâcher prise. Mais plus facile à dire qu’à faire, il a donc craqué en répétitions. Le jeune homme, qui portait un haut transparent laissant entrevoir son torse, n’a pas caché son stress en début de prestation. Le duo n’a tout d’abord fait qu’un en dansant un coup allongé un autre assis. Puis ils se sont levés et Jean-Baptiste Maunier a pris le contrôle. Il paraissait sûr de lui et a impressionné lors des portés. François Alu a utilisé son buzzer. Il a été complètement séduit, “scotché” et ne s’attendait pas à ce qu’il soit si bon. L’acteur l’a ému et agréablement surpris. Denitsa a aussi été touchée et ne s’attendait pas à un show si incroyable. Jean-Paul Gaultier a trouvé cela très beau et a aimé la fragilité et la force du candidat. Chris Marques a souligné sa “très belle performance” et lui a demandé de travailler sur son rapport avec son corps.

Les notes :

Jean-Paul Gaultier : 6/10
Denitsa Ikonomova : 7/10
François Alu : 8/10
Chris Marques : 7/10

Total : 28 points

Lââm et Maxime Dereymez

Lââm a été associée à Maxime Dereymez. Le duo devait réaliser un quickstep et le danseur – qui portait des lunettes à cause de son problème à l’oeil – n’a rien laissé passer pour qu’elle soit la plus performante possible le jour J. Malgré ses difficultés lors des entraînements, la chanteuse n’a comme à son habitude rien lâché. Perruque rose et robe longue blanche et rose, elle a dansé sur le générique de la série Une nounou d’enfer. “J’ai tout foiré”, a-t-elle lancé une fois sa prestation terminée. Elle a en effet fait quelques erreurs mais a fait le show jusqu’au bout. La chanteuse n’a eu aucun buzz et Chris Marques lui a expliqué que le niveau était élevé cette saison. Elle devait donc ne rien lâcher malgré ses nombreux “pas ratés“. Un avis partagé par François Alu. Certains pas passaient à la trappe comme il l’a souligné. Denitsa Ikonomova a expliqué que c’était brouillon au niveau de ses pas et que cela manquait de tonicité. Jean-Paul Gaultier a été plus positif en expliquant qu’elle était formidable et qu’il ne fallait pas qu’elle ait peur d’exagérer.

Les notes :

Jean-Paul Gaultier : 7/10
Denitsa Ikonomova : 4/10
François Alu : 5/10
Chris Marques : 4/10

Total : 20 points

Bilal Hassani et Jordan Mouillerac

Le chanteur devait faire le show avec Jordan Mouillerac (une première car jamais deux hommes n’ont dansé ensemble) sur une danse contemporaine. Une belle danse pour mettre en avant la sensibilité et la fragilité de la star. Sa maman, dont il est très proche, a eu du mal à retenir ses larmes (de joie) en découvrant son partenaire. Courage to change de Sia parle d’un garçon qui ne sait pas trop qui il est. Mais il finit par se trouver, une histoire qui fait écho à celle de Bilal. Pas étonnant que son partenaire ait choisi ce titre donc. L’émotion était au rendez-vous. Tout de blanc vêtu, le candidat s’est libéré sur la piste et sa fusion avec Jordan Mouillerac était visible. L’énergie et la performance étaient au rendez-vous de cette prestation. Sans surprise, il a reçu quatre buzz et a ainsi été immunisé. Il participera directement au troisième prime, les notes n’ont donc pas été données. Après une belle standing-ovation, il a écouté l’avis des juges. “Au-delà que vous m’ayez touché énormément, c’était une belle performance. (…) Je suis ultra fier que mon fils de 4 ans et demi voit ça“, a confié Chris Marques. Jean-Paul Gaultier était en admiration devant Bilal Hassani et l’a trouvé épanoui. “Tu assumes et tu représentes une cause merveilleuse“, a-t-il ajouté. Denitsa a souligné la coordination, l’émotion et beaucoup d’autres choses magiques. Tout aussi bluffé, François Alu lui a demandé de continuer à se donner autant pour les prochains primes. “Je veux vibrer et ce soir tu m’as fait vibrer“, a-t-il conclu.

Moussa Niang et Coralie Licata

Le dernier couple de la saison était formé par Moussa Niang et Coralie Licata. La jeune femme a choisi le paso doble, une danse de caractère. Parfait pour l’aventurier qui s’est fait remarquer pour ses performances physiques dans Koh-Lanta. Sa partenaire lui a demandé de ne pas être dans la force et de lâcher prise. Même le mari de la danseuse Christophe Licata, venu leur faire un coucou lors des répétitions, lui a donné quelques conseils. L’aventurier, torse nu pour l’occasion, a dansé sur le générique de Koh-Lanta. Il a très vite montré qu’il menait la danse et a réalisé les portés sans difficulté. Moussa a tout donné pour séduire les jurés mais n’a malheureusement reçu aucun buzz. Denitsa Ikonomova a été impressionnée. Elle l’a trouvé “majestueux et puissant“. Mais il doit assouplir son corps et travailler sa respiration. Jean-Paul Gaultier l’a trouvé “spectaculaire” et “prometteur” malgré sa raideur. François Alu a trouvé ses portés très bien, mais a regretté sa qualité de mouvements. Chris Marques a conseillé à Moussa de se détendre et de s’échauffer assez avant de danser pour éviter de “danser comme un bloc“.

Les notes :

Jean-Paul Gaultier : 7/10
Denitsa Ikonomova : 6/10
François Alu : 6/10
Chris Marques : 6/10

Total : 25 points

La figure imposée

Pour la deuxième manche, il y avait une figure imposée : la combinaison synchronisée. Il s’agit d’un enchaînement de figures que la personnalité et son partenaire devaient faire côte à côte. Il fallait donc être très synchronisés. Chaque duo, excepté Lââm et Maxime Dereymez qui étaient sur le hot seat car ils avaient eu la plus mauvaise note et Bilal Hassani et Jordan Mouillerac qui étaient qualifiés, est passé chacun son tour. Le jury a ensuite attribué ses points.

Lucie Lucas et Anthony Colette : 20 points (total de 49 points)
Jean-Baptiste Maunier et Inès Vandamme : 15 points (total de points 43 points)
Moussa Niang et Coralie Licata : 5 points (total de 30 points)
Wejdene et Samuel Texier : 10 points (total de 35 points)

Face à face et élimination

Lââm et Maxime Dereymez ont donc affronté Wejdene et Samuel Texier ainsi que Moussa Niang et Coralie Licata en face à face. Les duos ont dansé chacun leur tour sur le même titre, à savoir Juice de Lizzo. C’est le public présent dans la salle qui pouvait sauver un couple en votant pour leur prestation favorite. Au final, c’est Moussa qui a été plébiscité.

Le jury avait la lourde tâche de choisir la candidate éliminée. Jean-Paul Gaultier, Denitsa Ikonomova ont voté pour sauver Wejdene. Et “pour la forme“, Chris Marques a voté pour sauver Lââm. C’est donc cette dernière qui a été éliminée de la compétition.