Accueil Pure Télé Danse avec les stars – Gérémy Crédeville “amer” après son élimination :...

Danse avec les stars – Gérémy Crédeville “amer” après son élimination : ce que l’émission n’a pas précisé…

0
19

Comme chaque semaine depuis le lancement de la saison 11 de Lucie Lucas, Wejdene ou encore Jean-Baptiste Maunier, c’est Gérémy Crédeville qui a tiré sa révérence au bout de huit semaines d’aventure et aux portes des quarts de finale. L’humoriste n’a pas caché son émotion après l’annonce du résultat des votes, lâchant même quelques larmes, tout comme sa partenaire Candice Pascal avec qui il a noué une belle relation.

L’élimination du binôme est survenue lors d’une semaine un peu spéciale où les candidats devaient danser à quatre. Problème, Gérémy Crédeville n’a pas pu relever ce défi avec Dita Von Teese. Et pour cause, la star internationale était malade et alitée pendant le prime. Terence Tell a été appelé à la rescousse pour la remplacer avec Inès Vandamme et ce à la dernière minute ! Chose qui a fortement handicapé l’humoriste.

On ne l’a su que mercredi après-midi, alors qu’avec Candice on avait préparé des choses. Nous n’avons eu que quelques heures d’entraînement avant la répétition générale de jeudi“, a-t-il rapporté au Parisien. Une perturbation et un manque de temps pour les répétitions évident qui n’a pas été souligné pendant la soirée où les juges se sont montrés particulièrement durs avec lui. “Cela ne s’est pas ressenti dans le montage de l’émission vendredi soir, ce que j’ai trouvé dommage. On aurait aimé qu’il soit dit que nous n’avions eu que trois heures pour nous entraîner alors que les autres candidats ont eu plusieurs jours. C’est la seule chose qui me rend un peu amer. Je suis lent pour apprendre, il me faut deux fois plus d’entraînement que les autres pour être au niveau, là j’en ai eu deux fois moins“, regrette-t-il.

Gérémy Crédeville reste néanmoins très heureux de son parcours et se réjouit de retrouver une autre forme de scène, celle où il pourra faire rire les gens avec son spectacle Enfin. Un exercice avec lequel il est assurément plus à l’aise !