Danse avec les stars – Lââm confirme sa participation : “Je ne viens pas pour me faire des amis”

0
30

On ne pensait pas voir son nom, un jour, juste à côté de celui de Dita von Teese. Et pourtant ! Nouveaux candidats, nouveaux juges, nouvelle coupe à ramener à la maison… cette nouvelle édition, très attendue, promet encore une fois du très lourd, après une année d’absence en raison de la pandémie de Covid-19. Evidemment, en attendant les répétitions, les futurs apprentis se rongent au sang, en proie aux doutes.

Lââm, notamment, a évoqué une grande appréhension dans les colonnes du magazine Télé Star, alors qu’elle confirme sa participation. “La seule chose qui me fait peur, c’est de toucher un autre homme que mon mari, explique-t-elle. Heureusement, il est de mon côté. Il m’a dit : ‘Vas-y à fond et ne t’en fais pas pour moi. C’est de la comédie’. Je suis donc plus à l’aise.” La chanteuse, qui fêtera ses 50 ans le 1er septembre 2021, est une femme heureuse en couple, depuis vingt-cinq ans, avec le très discret Robert Suber. Pas étonnant qu’il soit là, dans l’ombre, pour la soutenir.

Je n’ai rien à perdre, à part 20 kilos

Sa participation est tout de même étonnante. En 2018, Lââm affirmait haut et fort qu’elle ne souhaitait pas se joindre à l’aventure Danse avec les stars. Mais le confinement, l’enfermement, l’envie de rencontrer d’autres personnes l’a fait changer d’avis. Ca, ainsi qu’un curieux objectif. “Je suis toujours complexée mais je n’ai rien à perdre, à part 20 kilos, ajoute-t-elle. J’ai besoin de bouger mes fesses et de me rebooster.” Après tout, elle est une artiste. Si elle craint de manquer de souplesse, Lââm a foulé les planches du pays entier, encore dernièrement, alors qu’elle participait à la tournée Born in 90, entourée de toutes les autres icones des nineties. Espérons, simplement, que cette nouvelle expérience se termine un peu mieux que celle de The Island Célébrités… Mais que ses camarades de danse soit avertis, Lââm n’est pas là pour copiner. “Je n’ai peur de personne mais je ne viens pas pour me faire des amis, je n’en ai pas besoin, avertit-elle. J’ai été très déçue par beaucoup de gens dans ce milieu. J’ai juste peur de moi-même, de ne pas faire bien, de décevoir la production, mon mari, mes proches…

Retrouvez l’interview de Lââm dans le magazine Télé Star, n° 2342 du 14 août 2021.