David Mora (Scènes de ménages), père heureux mais épuisé : confidences sur sa fille de 10 mois

0
55

David Mora et sa compagne Davina Vigné ont accueilli leur premier enfant, une petite fille dont le prénom n’a pas été dévoilé, le 16 janvier 2021. Si la compagne du comédien partage assez régulièrement son quotidien de maman sur les réseaux sociaux, l’acteur de Femme actuelle pour la promotion du prime de Scènes de ménages intitulé La vie de château, (diffusé le 6 décembre 2021 sur M6), le papa de 39 ans a évoqué son quotidien avec bébé.

Dans le programme court, sa fille va à l’école et est capable de faire beaucoup de choses toute seule, dans la vie, son enfant n’a pas un an et dépend entièrement de ses parents. Un âge où tout est synonyme de première fois pour l’enfant, ce qui fait l’émerveillement de maman et papa. Et ce n’est pas David Mora qui dira le contraire : “Je suis constamment soufflé de voir l’évolution de mon enfant. Tous les jours, il y a une nouveauté, c’est ça qui est fabuleux. Ce sont des petits détails, des réactions, des traits de caractère qui se dessinent… C’est épuisant, mais fabuleux !“, explique-t-il.

Si sa partenaire de jeu Anne-Elisabeth Blateau n’a pas caché avoir été traversée par certaines angoisses à la naissance de son fils Hadrien (5 ans) David Mora, lui, est plus cool. Il explique à nos confrères : “Je ne pense pas être un papa poule, mais c’est dur de s’auto-juger. Je ne saurais pas mettre le curseur. Chaque âge a son lot de précautions à prendre. Ma fille commence à se tenir debout, elle va bientôt commencer à marcher. Donc on va devoir lui courir après et mettre de la mousse sur tout le mobilier ! Ce n’est pas une angoisse, mais de la prévention. Je pense qu’il ne faut pas se faire des noeuds au ventre, tous les enfants tombent et c’est aussi comme ça qu’on apprend. On ne peut pas les protéger de tout, même si on essaye.

Heureux d’avoir un enfant, David Mora ne souhaite pas pour le moment en avoir un deuxième. Il estime “ne pas en être là“. Peut-être changera-t-il d’avis prochainement.