David Mora (Scènes de ménages) : Son beau-fils harcelé, sa chérie pousse un énorme coup de gueule

0
146

Le harcèlement scolaire fait bien plus de victimes qu’on le pense. Certaines personnalités s’engagent même contre ce fléau qui poussent des enfants jusqu’au suicide. Davina Vigné, actrice et compagne de David Mora, star de Scènes de ménages sur M6, pourrait bientôt rejoindre le mouvement. Ce mardi 8 mars, la maman a pris la parole sur les réseaux sociaux pour indiquer que son fils Teylo, scolarisé au collège, était victime de harcèlement par des camarades d’école.

La cause ? Une vidéo Instagram de sa maman Davina Vigné, qualifiée de “p*te” pour avoir tenté de twerker avec humour. Il n’en a pas fallu plus pour avoir une réaction des plus musclées de la part de la comédienne : “Les petits caïds de la classe de mon fils et les autres. Je vous attends à la sortie du collège si vous avez des trucs à me dire. […] J’espère que vos parents verront cette story.” L’histoire aurait pu s’arrêter là si les messages n’avaient pas continué. Sa mission ? “Trouver tous [les] parents” des enfants bourreaux pour protéger son fils.

Davina Vigné a également déclaré qu’elle n’hésiterait pas à porter plainte si de tels messages venaient à atterrir une nouvelle fois dans le téléphone de son fils. Quelques heures plus tard, elle prenait la parole pour revenir sur cet événement regrettable mais plus que jamais d’actualité : “Je suis une maman louve, on est beaucoup à être comme ça. Si on touche à mon enfant, c’est évident de répliquer. Je remarque que beaucoup de parents ne disent rien parce qu’ils estiment que c’est l’affaire de l’école et qu’ils n’ont pas à s’en mêler.” Davina Vigné n’est pas de ceux-là.

La compagne de David Mora, et mère de leur petite fille désormais âgée de 14 mois, avoue s’être déjà fait “taper sur les doigts” pour avoir réglé ce genre de problèmes elle-même mais affirme ne pas avoir eu le choix : “Les gamins vivent ça tous les jours et à un moment donné, ils en ont marre et ils n’ont pas envie de passer pour des balances.” Quoiqu’il en soit et qu’importe les conséquences pour elle, Davina Vigné ne laissera pas son fils subir de tels comportements sans réagir : “Il ne faut rien laisser passer, peu importe. Si tu sens que ton enfant est en danger, qu’il souffre et que quelque chose ne va pas, tu ne laisses pas passer, tu n’attends pas que la direction de l’école prenne le relai. […] Les enfants, si vous avez des soucis, parlez-en à vos parents et si vous n’y arrivez pas, […] trouvez-vous quelqu’un qui soit là pour vous écouter.” Le message est passé.