Demain nous appartient : Retour incertain, Ingrid Chauvin inquiète pour la suite

0
142

L’attente est peut-être insupportable… mais elle risque bien de durer. Les acteurs de la série Demain nous appartient nous ont laissés malgré eux sans nouvelles sur TF1. En raison de la pandémie du coronavirus, les tournages se sont arrêtés mi-mars du côté de Sète comme partout en France. Concernant le retour officiel des épisodes – outre ceux tournés à la maison par certaines comédiens –, les réponses sont rares, anecdotiques, incertaines.

À lire aussi

Selon les propos de notre président de la République Emmanuel Macron, le déconfinement se fera progressivement à partir du 11 mai 2020. Toutes les activités professionnellesne seront pas immédiatement concernées… et cela vaut pour la reprise de Demain nous appartient, pour tous les acteurs en attente. “Quelles garanties va-t-on avoir ? Quelles précautions seront prises, se questionne Ingrid Chauvin dans les colonnes de Télé Star. Va-t-on passer un test d’immunité tout en sachant qu’ils ne sont pas fiables à 100% ?” D’ailleurs, selon les informations du magazine, “ni TF1 ni Newen [la société de production, NDLR] n’envisagent de prendre le moindre risque et refusent d’avancer la moindre date de retour sur les plateaux, qu’il s’agisse de la fiction ou des programmes de flux tournés en public“.

TF1 a diffusé le dernier épisode inédit disponible le vendredi 20 mars 2020. Si l’arche scénaristique mettant en vedette Antoine Myriel – Frédéric Diefenthal –, Martin Constant – Franck Monsigny – et Nadine Barreau – Claire Nebout – s’est conclu de manière plutôt positive, de nombreux mystères naviguent toujours sur les eaux du Languedoc. Roxane Thiemen n’a toujours pas été arrêtée pour les attentats multiples perpétrés dans la ville de Sète et Amanda semble avoir été victime d’un viol à la sortie d’une soirée très arrosée. Sans compter que Linda Hardy, qui incarne Clémentine Doucet, avait prévu de revenir côtoyer les bancs du lycée Paul Valery avant d’être stoppée en plein vol ! Difficile, pour l’heure, d’espérer “la suite au prochain épisode“…