Denis Brogniart : Une pathologie orpheline “lui a mangé les joues”

0
177

Denis Brogniart est un homme plutôt secret, mais grâce au portrait de Libération, le célèbre journaliste sportif et animateur a fait des confidences inédites. On y apprend notamment qu’il a été très malade.

À lire aussi

Il y a peu, sur TF1, Denis Brogniart s’était confié sur le choc qu’avait constitué la mort de son père, décédé à l’âge de 49 ans (il y a vingt-huit ans) d’un cancer. “J’ai eu le malheur de perdre mon père, il était plus jeune que moi aujourd’hui, et quand je discute de sa pathologie aujourd’hui avec des médecins, ils me disent que s’il l’avait eu hier, on l’aurait sauvé grâce aux avancées que l’on connaît aujourd’hui”, avait-il déclaré. Comme l’indique Libération : “De ce trauma précoce, il a hérité une hypocondrie à vif. Depuis qu’il a dépassé l’âge fatidique, il se vit en survivant. Soulagé, il dit : ‘Je suis allé plus loin que lui.‘” Et il s’est surtout engagé dans le combat contre le cancer en devenant ambassadeur pour la fondation Arc.

Dans la suite du papier, une phrase ne laisse pas indifférent : “Il a payé son droit de passage en triomphant d’une pathologie orpheline qui lui a mangé les joues voici quelque temps.” Une maladie dont le public ignorait tout et qui a donc touché le grand gaillard de 1,92 m pour 82 kilos. On n’en saura pas plus.

La santé de Denis Broogniart avait inquiété les téléspectateurs en 2019 lorsqu’il était apparu amaigri dans Koh-Lanta. L’homme de 52 ans avait alors tenu à les rassurer dans un message posté sur Twitter : “Juste un petit message pour répondre à ceux qui ont trouvé hier lors du premier épisode de Koh-Lanta que j’avais maigri. C’est vrai, vous avez raison. J’ai perdu quelques kilos à la suite d’un virus. Mais, rassurez-vous, tout ça, c’est de l’histoire ancienne. J’ai retrouvé mon poids de forme, la preuve en images. Et pour la petite anecdote, sachez que sur le tournage de Koh-Lanta, pour retrouver au plus vite ma condition physique, j’ai fait plus de 1000 kilomètres à vélo.