Connectex avec nous

Dennis Rodman fond en larmes devant la poignée de main historique entre Donald Trump et Kim Jong-Un

Pure People

Dennis Rodman fond en larmes devant la poignée de main historique entre Donald Trump et Kim Jong-Un

L’ancienne star du basket américain Dennis Rodman s’est rendu à Singapour à l’occasion du sommet historique entre le président américain et le leader nord-coréen.

Dès vendredi, il avait confirmé sa présence à Singapour à l’occasion du sommet historique entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-Un. “Grâce à mes sponsors (…) je vais m’envoler pour Singapour pour ce sommet historique”, avait ainsi tweeté la star du basket américain Dennis Rodman. Mardi 12 juin, l’ancien sportif était invité à commenter sur CNN la poignée de main entre les deux chefs d’Etat et n’a visiblement pas pu contenir son émotion. Interrogé sur ses voyages polémiques en Corée du Nord, Dennis Rodman a rappelé avoir “reçu beaucoup de menaces de mort” et a raconté avoir “dû se cacher pendant un mois” à son retour, avant de fondre en larmes.

“J’ai toujours cru dans la Corée du Nord”, a ajouté l’ancien joueur des Chicago Bulls, qualifiant Kim Jong-Un de “grand enfant, bien qu’il soit petit”. “Je pense que Donald Trump comprend que les Nord-Coréens ont un coeur, une âme, du charisme et s’aiment les uns les autres”, a-t-il estimé, assurant qu’il ne faisait “pas ça pour l’argent”. “J’ai dit à tout le monde que les portes allaient s’ouvrir”, a rappelé l’ancien basketteur, l’une des rares personnes au monde à avoir rencontré Donald Trump et Kim Jong-Un. “Je savais que les choses allaient changer, je le savais. J’étais le seul”, a-t-il répété.

Plus dans Pure People

Haut