Dernière rentrée de 2019 pour les Bleus, sans Matuidi forfait

0
54

Les Bleus s’offrent une dernière réunion de famille en 2019 dès lundi à Clairefontaine, avec au menu les derniers matches qualificatifs à l’Euro-2020 contre la Moldavie puis l’Albanie, sans Blaise Matuidi qui a renoncé sur blessure.

Le groupe tricolore a pris ses quartiers en milieu d’après-midi dans le célèbre “Château” des Yvelines, point de départ du rassemblement qui l’emmènera au Stade de France jeudi puis à Tirana dimanche, avec dans le viseur un ticket pour l’Euro.

Le stage de fin d’année a débuté comme à chaque fois par un passage devant le staff médical pour les joueurs en délicatesse avec leur corps.

Sauf pour Matuidi: sorti blessé aux côtes lors de la victoire de la Juventus Turin dimanche soir contre l’AC Milan (1-0), le milieu n’a même pas fait le déplacement.

“Les examens pratiqués lundi matin à Turin ont confirmé une blessure qui rendait impossible la présence de Blaise Matuidi sur le terrain jeudi et dimanche”, a indiqué la Fédération en début d’après-midi.

Didier Deschamps a décidé de rappeler à sa place le joueur d’Arsenal Mattéo Guendouzi, convoqué initialement avec les Espoirs, comme en septembre lorsqu’il avait fallu remplacer Paul Pogba.

“C’est une forme de continuité” et “il n’a pas un long trajet à faire” pour rejoindre l’équipe championne du monde, a plaisanté le sélectionneur, ajoutant: “Je pense qu’il préfère venir au Château même s’il est bien avec les Espoirs”.

Annoncé incertain, après être sorti sur blessure samedi avec Tottenham, Tanguy Ndombélé devrait lui pouvoir tenir sa place. “Ce n’est pas bien méchant, un petit souci qui devrait pouvoir se régler dans les 48h”, a évacué Deschamps.

– “Pas de souci” pour Mbappé –

La situation de Kylian Mbappé, absent avec le Paris SG ce week-end en championnat, ne semblait pas susciter d’inquiétude au sélectionneur. Son forfait était “une précaution” de son club, il n’y a “pas de souci particulier sur le match de jeudi”, a-t-il expliqué à propos du champion du monde de bientôt 21 ans.

Du côté des bonnes nouvelles, le sélectionneur récupère son si précieux N’Golo Kanté, de retour dans l’équipe de Chelsea samedi contre Crystal Palace (2-0) pour une première titularisation depuis un mois.

Affaibli par plusieurs blessures, le petit milieu des “Blues” n’a plus joué avec les Bleus depuis la victoire contre l’Islande (4-0), fin mars en qualifications européennes. Appelé en octobre, il n’avait pas pu honorer sa convocation en Islande (1-0) puis contre la Turquie (1-1) en raison d’une gêne aux adducteurs.

“NG” retrouve le revenant Benjamin Mendy à Clairefontaine, un lieu que le défenseur de Manchester City n’a plus fréquenté depuis plus d’un an.

Absent de la feuille de match dimanche à Liverpool (défaite 3-1), le joueur de 25 ans n’aura pas les jambes lourdes comme Steve Mandanda et Léo Dubois, adversaires lors de l’électrique Marseille-Lyon (2-1) de dimanche soir.

– Suspense limité –

En fin d’après-midi, le gardien de l’OM et le défenseur de l’OL participeront à un premier entraînement qui s’annonce léger pour eux, tandis que ceux qui n’ont pas ou peu joué ce week-end auront droit à une séance plus poussée.

Ce devrait être le cas notamment pour Olivier Giroud, encore scotché au banc de Chelsea samedi, et pour Clément Lenglet, pas utilisé avec le FC Barcelone, au contraire d’Antoine Griezmann titulaire lors de la victoire (4-1) contre le Celta Vigo.

Co-leaders du groupe H avec la Turquie, les Français sont quasiment qualifiés pour l’Euro-2020 avant d’affronter la modeste Moldavie et l’Albanie.

“Dans +quasiment qualifiée+, il y a +quasiment+, je n’aime pas les +quasiment+”, a répliqué Deschamps lundi, appelant ses joueurs à “lutter contre ce sentiment de confort, conscient ou inconscient”.

Les vice-champions d’Europe en titre n’ont besoin que de deux points pour être certains de se qualifier. Ils pourraient même l’être sans jouer si l’Islande ne s’impose pas en Turquie, jeudi avant France-Moldavie.

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP.