Connectex avec nous

Des passionnés s’amusent à repérer les avions de dictateurs qui atterrissent à Genève

Pure TOP

Des passionnés s’amusent à repérer les avions de dictateurs qui atterrissent à Genève

Cette passion risque de vous intéresser. Originale et insolite, elle concerne les spotters, ces passionnés d’aviation qui parcourent les aéroports du monde entier pour photographier des avions rares. Ces derniers s’adonnent à un nouveau jeu à l’aéroport de Genève: repérer les avions des dictateurs.

Ils se déplacent généralement dans les aéroports du monde entier à la recherche d’avions particuliers. Le must étant d’être le premier à pouvoir photographier ou filmer un modèle rare. Certains aéroports vont jusqu’à mettre à disposition des plateformes spécialement dédiées à ces férus d’aviation, rapporte le site suisse le nouvelliste.

Et l’aéroport de Genève compte lui aussi une importante communauté de spotters, comme en témoignent les divers sites et blogs dédiés à cette passion. Les chasseurs d’avion sont, d’ailleurs, très actifs sur les réseaux sociaux et relayent les vidéos de leurs exploits.

Depuis peu, une nouvelle forme de spotters est apparue aux abords du tarmac de Genève, comme le rapporte le nouvelliste. Deux passionnés ont monté un projet associant passion de l’aviation et géopolitique. Le principe est simple: repérer les avions de dictateurs se posant à Genève. Les deux hommes ont créé un fil twitter qui envoie des messages automatiquement dès que l’un de ces aéronefs se pose au bout du lac Léman.

Jusqu’à présent six avions ont été inscrits sur la liste de ces spotters d’un nouveau genre. Cinq d’entre eux sont originaires de Guinée équatoriale, le pays africain aux mains du dictateur Teodoro Obiang depuis 1979.

Cliquer pour réagir

Liasser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plus dans Pure TOP

Haut