Diamoneo : la fiscalité du diamant en fait un investissement très attractif

3
2169

Le diamant est-il vraiment un investissement de choix pour un particulier ? Pour en savoir plus, nous avons enquêté auprès de plusieurs intervenants dont la plateforme Diamoneo, spécialisée dans la vente de diamants auprès de professionnels et particuliers, mais aussi auprès de l’administration fiscale. Voici le résultat notre enquête.

Le diamant, tout le monde en parle, en bien, en mal. Difficile de se faire un avis si l’on n’a pas toutes les cartes en main. Nous sommes donc partis de l’argument souvent mis en avant par les vendeurs, à savoir la fiscalité. Que dit le code des impôts ? Pour l’administration fiscale, le diamant est un bien meuble se rangeant dans la catégorie bijoux et assimilé, à la rubrique pierres gemmes ni montées, ni serties. À ce titre, il bénéficie d’une fiscalité effectivement avantageuse. Concrètement, ça veut dire quoi ?

Diamoneo nous explique en quoi le diamant est intéressant

Afin de bien comprendre le texte de loi, nous nous sommes approchés de la plateforme Diamoneo qui a éclairci pour nous plusieurs points. En premier lieu, lors de l’acquisition, il existe des moyens légaux pour s’affranchir de la TVA. Il faut pour alors que les pierres achetées soit stockées dans des zones franches, telles qu’il en existe à Anvers, en Belgique ou dans toute autre Bourse de diamant dans le monde. Par contre, si vous souhaitez stocker vos pierres à votre domicile, il ne sera pas possible de bénéficier de cette disposition.

Des astuces légales pour s’affranchir de la fiscalité sur les plus-values

Diamoneo a pointé pour nous un élément important. Le grand avantage fiscal du diamant prend toute sa valeur lors de la revente des pierres. Si le régime des plus-values prévoit une taxation forfaitaire de 6 %, le fisc a ajouté une disposition des plus intéressantes et très avantageuse. En effet, si la vente est inférieure à 5 000 euros, le vendeur ne sera pas soumis à la fiscalité sur les plus-values enregistrées. C’est ce que prévoit l’article 150 VJ du code général des impôts. Un avantage de poids pour les investisseurs.

Diamoneo souligne cependant que si l’avantage fiscal est bien réel, l’investisseur s’il souhaite investir dans le diamant doit bien choisir l’intermédiaire auprès de qui il va acquérir les pierres. Ces dernières doivent impérativement posséder un certificat de gemmologie délivré par un laboratoire reconnu de type GIA.

3 Commentaires

  1. article tres interessant qui me conforte dans mes placements personnels ! en effet, j’ai fais l’acquisition de plusieurs diamants certifies gia sur le site elitediamondsclub.com et ils m’ont permis de les placer en port franc. je trouve ces astuces vraiment interessantes et je pense reinvestir lorsque j’aurai obtenu mes prochains bonus au boulot !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.