Didier Barbelivien : Ce mal terrible qui l’empêche de chanter correctement

0
96

Difficile de déclarer sa flamme à toutes les filles qu’il a aimé avant dans de telles conditions. Comme l’a expliqué Didier Barbelivien dans le podcast Comme à la maison du journal Ouest France, il a été épargné par le coronavirus… mais ne s’est pas sorti totalement indemne de cette sombre période. Le chanteur n’a pas vécu le confinement si bien que ça. “Bizarrement, l’inactivité fatigue pour le corps. Sinon ça va… Enfin, j’attends d’être opéré d’un polype sur les cordes vocales aussi, a-t-il précisé. Ça, c’est la cerise sur le gâteau, mais c’est pas si grave.

À lire aussi

Alors que la pandémie du Covid-19 s’acharnait sur la France, plus généralement sur le monde, l’artiste avait voulu rendre hommage – comme d’autres chanteurs – au personnel hospitalier. Mais il avait été bien difficile pour lui d’interpréter Si vous nous aidez, ce titre qui lui tenait tant à coeur. Il avait travaillé d’arrache-pied dessus avec Gilbert Montagné, le duo s’étant adapté aux problèmes de voix de Didier Barbelivien. “C’est lui qui chante en haut. Je peux te dire qu’en ce moment, pour chanter, j’ai des soucis, s’est-il désolé. Vu que j’ai un polype sur la voix, Gilbert chante remarquablement sur cette chanson.”

Ces difficultés, Didier Barbelivien les surmonte heureusement auprès de sa femme et de ses enfants. Fier papa d’une tribu de quatre – David, né en 1982, Hugo, né en 2006 et ses jumelles Louise et Lola, nées en 2011 –, le chanteur au coeur tendre a rencontré Laure il y a deux décennies tout juste. À l’époque, il avait 51 ans et Laure en avait 22. Une différence qui n’a jamais été un frein à leurs sentiments les plus fous. Au contraire. “C’est génial d’avoir cet écart d’âge. C’est comme un attelage d’êtres plus que complémentaires. J’ai des souvenirs qu’elle n’a pas, expliquait-il à propos de sa douce. Moi, j’apprends des choses sur la vie d’une femme d’une trentaine d’années.” Les violons du passé sont donc, finalement, accordés à ceux du présent et ceux du futur.