Donald Trump retirera les États-Unis du TPP dès son premier jour de mandat

0
802

Sans cabinet encore constitué, le président désigné Donald Trump porté au pouvoir sur des propositions anti-mondialisation a annoncé qu’il retirerait les États-Unis du traité commercial transpacifique (TPP), parmi ses premières décisions en arrivant à la Maison-Blanche.

Petit drapeau américain sur le revers de la veste, le dirigeant populiste a expliqué dans une courte vidéo que ces futures décisions étaient basées sur un «principe fondamental : l’Amérique d’abord».

Il s’agit de «réformer» la classe politique, de «reconstruire notre classe moyenne» et de «rendre l’Amérique meilleure pour tout le monde», a souligné M. Trump, qui sera investi 45e président des États-Unis le 20 janvier.

Au premier jour de sa présidence, Donald Trump engagera le retrait des États-Unis du TPP, signé en 2015 par douze pays de la région Asie-Pacifique, mais sans la Chine.

Pour entrer en vigueur, ce partenariat porté par le président sortant Barack Obama devait encore être approuvé par le Congrès américain, dominé par les républicains.

Sa remise en cause inquiète les pays de cette région, grande priorité géostratégique et économique de l’administration démocrate.

À la place, Donald Trump veut négocier des traités «bilatéraux» qui selon lui «ramèneront les emplois et l’industrie sur le sol américain».

Source : AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.