Connectex avec nous

Dubaï veut conquérir la mode avec le «Ready Couture»

Pure Plaisir

Dubaï veut conquérir la mode avec le «Ready Couture»

Avec le «Ready Couture», un concept entre haute couture et prêt-à-porter, Dubaï ambitionne de conquérir le monde de la mode lors de l’Arab Fashion Week…

Après Paris, Milan, Londres et New York, Dubaï se lance dans une semaine entièrement dédiée à la mode.  La richissime ville des Émirats Arabes Unis vient de lancer la troisième édition de l’Arab Fashion Week pour se faire une place sur la scène de la mode internationale et compte bien promouvoir son concept de la «Ready Couture».

arab-fashion-week-logo

Consacrée aux collections printemps-été 2017, cette semaine est présentée par ses organisateurs comme l’unique événement au monde totalement consacré à ce concept introduit en 2014 par l’Arab Fashion Council (AFC).

 «À Milan, on célèbre le haut de gamme du prêt-à-porter, à Paris, celui de la haute couture (…) Et à Dubaï et dans le monde arabe, on veut innover», a déclaré à l’AFP le fondateur et le président de l’AFC, Jacob Abrian.

Le concept de «Ready couture» a été lancé selon lui à la suite d’une étude approfondie du marché. Les modèles sont conçus selon les standards de la haute couture mais proposés sur le marché comme des produits de prêt-à-porter avec la possibilité de les adapter aux goûts des clients.

arab-fashion-week-3

Et des sommités de la mode mondiale ont pris part à cette stratégie. Les premiers pas ont été, en effet, esquissés par des créateurs comme Roberto Cavalli ou la maison Dolce & Gabbana qui ont lancé des éditions limitées de prêts-à-porter modulables aux goûts des clients.

Cette catégorie s’adresse à des clients de pays arabes qui cherchent à être élégants tous les jours mais vise aussi des marchés demandeurs de produits de luxe comme ceux de la Chine et de la Russie.

Avec cette innovation,  l’Arab Fashion Week veut montrer au monde que le Moyen-Orient n’est pas uniquement une terre de guerre et veut présenter un visage de créativité, d’art et de beauté. L’objectif est aussi de lancer des créateurs arabes et d’inciter les marques étrangères à s’installer dans la région.

Avec AFP

Cliquer pour réagir

Liasser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plus dans Pure Plaisir

Haut