Echanges très vifs entre Kelly Bochenko et Delphine Wespiser : “C’est facile d’être amnésique”

0
23

Kelly Bochenko était l’invitée de Touche pas à mon poste, ce 5 novembre, pour présenter son livre Miss Scandale (Ilion). Dans cet ouvrage, Miss Paris 2009, qui a été destituée, revient sur l’affaire des photos dénudées qui ont été volées et publiées dans le magazine Entrevue, peu après son élection. Sur le plateau, cette mère de famille a raconté sa terrible histoire. “J’ai commencé les shootings à 13 ans. Mais à 19 ans, avec un photographe ça dérape. Je pensais arriver dans un studio photo et je me retrouve enfermée dans le studio d’un mec que je ne connais pas”, a-t-elle confié, très émue.

“Il travaillait avec de grandes agences de mannequins, j’avais confiance… J’ai eu une éducation très prude et à l’époque, je n’arrivais pas à mettre de mots dessus. Aujourd’hui, j’ai 35 ans et je sais que c’était du harcèlement sexuel”, a déclaré Kelly Bochenko, qui explique ne pas se souvenir comment elle s’est retrouvée nue et qu’elle avait peut-être été droguée. Venue dans TPMP dans l’espoir d’alerter les jeunes filles sur ce genre de danger, Kelly Bochenko a violemment été prise à partie par Geneviève de Fontenay.

“Je pense qu’elle est dans une autre temporalité, c’est une femme âgée. Je ne lui en veux pas, je ne l’insulte pas dans mon livre”, a assuré celle qui a tenté de mettre fin à ses jours, à cause de ce scandale. Ce qui a fait sortir de ses gonds Miss France 2012. “Pour moi, ce sont des photos pornographiques, il faut arrêter de blâmer Geneviève !”, a rétorqué la compagne de Roger Erhart.

“J’ai eu un haut le coeur quand j’ai vu les photos. C’est facile de parler d’amnésie, c’est peut-être une erreur de jeunesse, je ne sais pas. Je n’aimerai pas que ça soit ma meilleure amie, ma cousine qui fasse ça… Même à mon copain, je n’envoie pas ce genre de photos. C’est très facile de dire ‘il m’a forcé’ et d’être amnésique”, a affirmé l’Alsacienne. Des propos qui ont choqué la maman de Diane et Karl (5 et 3 ans). “Pourquoi vous n’êtes pas de mon côté ? Ca me choque ! Vous vous rendez compte de ce que vous dites à toutes les jeunes filles et victimes qui nous regardent ?”, s’est insurgée Kelly Bochenko. Une animosité qui interroge, lorsqu’on sait que les deux femmes ont beaucoup en commun.