“Elle a arrêté de respirer” : Julien Voulzy évoque la mort tragique de sa mère Betty

0
466

Ce soir de novembre 2015, il ne l’oubliera jamais. Julien Voulzy, le sourire aussi large que celui de son père, a perdu sa joie de vivre en découvrant sa mère, Betty, en pleine insuffisance cardiaque. Âgée de 71 ans, elle avait voulu dormir dans le canapé et se trouvait dans une position étrange, au réveil, en plein milieu du salon. “Je l’ai prise dans mes bras, et elle a arrêté de respirer, se souvient le chanteur dans les colonnes du magazine Gala. Après m’avoir mis au monde, ma mère et morte dans mes bras. Depuis, je vis toujours chez elle. Je n’ai touché à rien, et je me sens étrangement bien dans cette espèce de musée.”

On en sait très peu sur la mère de Julien, si ce n’est cette citation, de Alain Souchon. Laurent Voulzy est papa de quatre enfants, dont les deux premiers, Julien et Nicolas, sont issus de ce premier mariage – il est également père de Cliff Hoodzy et de Quentin, né en 2002. S’il avait décidé de se séparer de sa compagne, et qu’il a depuis refait sa vie avec la journaliste Mirella Lepetit, le chanteur avait fait un aller-retour express, France-Londres, en apprenant qu’elle avait poussé son dernier souffle.

C’est surtout elle qui m’a élevé

Cette douleur indescriptible, Julien Voulzy a tenté de la transformer en art. C’est Matthieu Chedid, alias M, qui l’a poussé à puiser dans ses émotions. Les deux artistes se connaissent depuis l’âge de 11 ans, époque des vacances communes en bretagne, et l’un a fini par avoir raison de l’autre. Six ans plus tard, le fils de Betty sort un album, intitulé Alpha, disponible depuis le 24 septembre 2021 chez tous les meilleurs disquaires Une manière, entre autre, d’invoquer le fantôme de sa mère. “C’est surtout elle qui m’a élevé, rappelle-t-il. C’était elle la patronne à la maison. Mon père travaillait beaucoup. Il me faisait un bisou le soir alors que j’étais couché, et le lendemain il était parti avant mon réveil…

Retrouvez l’interview de Julien Voulzy dans le magazine Gala, n°1478 du 7 octobre 2021.